Psychanalyse ou médecine alternative : les pour et contre

1 juillet 2022 - 0 commentaires

Depuis plusieurs années, le bien-être personnel est une notion clé de notre société. Les start-up montrent souvent l’exemple en permettant des conditions de travail qui font attention à l’humain, et offrent un cadre optimal. En parallèle, ce sont les médecines alternatives qui éclosent et se démocratisent de plus en plus auprès du grand public. On y trouve une voix de guérison, une attention portée au corps, à l’esprit et à l’émotionnel, et bien souvent, l’hypnose thérapeutique à Paris a des bienfaits par sa capacité de stabiliser le quotidien tout en l’éclairant un peu. Avant cela, le bien-être personnel se résumait bien souvent à se rendre chez un professionnel de santé mental, comme le psychologue ou dans une branche plus controversée, chez un psychanalyste.

Ces deux méthodes sont-elles complémentaires ? Quels sont les pour et les contre de chacune d’elles ? Qui aller voir pour prendre soin de vous ?

 

Pour y voir un peu plus clair…

Si certaines médecines alternatives renferment des savoirs millénaires, la psychanalyse est la première à avoir fait son apparition dans notre société.  Le mot en lui-même prend vie sous la plume de Freud, en 1896, et désigne dans un premier temps l’exploration de l’inconscient. Assez rapidement, elle attire l’œil de milliers de médecins et devient une méthode à part entière – bien qu’elle peine à être reconnue comme une science. La psychanalyse consiste en effet en une « investigation des processus psychiques profonds de l’inconscient » mais peut également désigner le « traitement de troubles psychiques et psychosomatiques » selon Le Robert.

Les médecines alternatives se composent quant à elles de diverses méthodes. Ce qui est qualifié de médecine alternative se résume à toute méthode thérapeutique qui ne relève pas de la médecine traditionnelle. Pour exemple il est possible de citer : l’ostéopathie, l’hypnose pour la confiance en soi, la réflexologie (plantaire), l’aromathérapie, la sophrologie, l’acupuncture… etc. En France, les médecines dites parallèles,  alternatives ou douces apparaissent dès 1960 avec la venue de l’ostéopathie –légalisée comme exercice en 2002, seulement !

Ainsi, les deux types de méthodes ont chacune leur passé, leur parcours ainsi que leurs caractéristiques.

 

Les points communs entre les deux types de méthodes

Dans leur pratique tout autant que dans les bienfaits qu’elles procurent, ces deux méthodes de soin ont quelques points communs au-delà de leur évidentes différences. Parmi eux, l’on retrouve :

Aide à évoluer :

La psychanalyse au même titre que les médecines alternatives permettent d’évoluer dans sa vie personnelle. En effet, les deux sciences –qu’elles soient reconnues ou placées en « marge- offrent la perspective d’une évolution tant dans son rapport à soi que dans le rapport aux autres. La psychanalyse agit directement sur la partie inconsciente du cerveau, en la reliant notamment à la partie consciente. Ainsi, l’individu peut retrouver un contrôle sur sa personne et sur les différents plans de sa vie. En médecine douce, certaines formes d’hypnose pour la confiance de soi ou l’estime de soi  interviennent également sur l’inconscient et permettent à la personne d’évoluer sur des points qui pouvaient la « bloquer ». La psychanalyse comme les médecines alternatives permettent à la personne de pouvoir se soigner de manière complète et entière, ouvrant ainsi la porte à une évolution dans l’avenir proche.

Permet de délier des blocages (inconscients) :

Plus précisément, les deux méthodes permettent de soigner également des « blocages », que ceux-ci soient psychologiques ou physiques. La psychanalyse se concentrera davantage sur ce qui se loge dans la partie inconsciente du cerveau. Les médecines alternatives, quant à elles, pourront se compléter afin de débloquer un trouble physique (ostéopathie, réflexologie, danse thérapeutique …) tout autant qu’émotionnel (sophrologie, hypnose d’estime de soi pour battre le syndrome de l’imposteur …) ou psychique (thérapie nutritionnelle, hypnose, méditation…). Mais les deux méthodes permettent sans aucun doute de se libérer de blocages conscients ou inconscients, ce qui permet également à la personne d’évoluer de façon plus sereine et apaisée.

Apporte une forme de paix :

Que votre choix et vos besoins se portent sur une thérapie alternative ou une psychanalyse perçue comme étant plus traditionnelle elles sont toutes les deux efficaces. Les deux méthodes apportent une forme de paix à la personne qui en fait l’expérience. Cette paix intérieure résulte de la sensation de bien-être qui se manifeste lorsqu’on se fait soigner. Que ce soit à travers un petit geste au quotidien d’hypnose contre le stress, d’une douleur, ou encore le fait de prendre soin de son mental ou de son corps, les médecines alternatives tout autant que la psychanalyse portent en elles de nombreux bienfaits.

Souffle de la vitalité :

La psychanalyse rend à l’individu une forme de conscience plus aiguisée et alerte. Ainsi, la personne sera plus apte à aborder différentes situations dans sa vie, sans pour autant que cela n’ait d’impact « négatif » ou contraignant dans sa vie. Les médecines alternatives vont souvent de pair avec une énergie (reiki, énergie du souffle en sophrologie, méditation…). Il est alors possible de ressentir comme un nouveau souffle de vitalité courir sous sa peau.

 

Les « pour » de la psychanalyse

  • Entrevoir ses désirs et ses pensées inconscients ;
  • Vaincre ses blocages pour vivre mieux ;
  • Évoluer ;
  • Se connaître en profondeur :
  • Rééquilibrer le conscient et l’inconscient pour une meilleure gestion au quotidien ;
  • Soigner de possibles troubles (névrose, psychose… etc.).

 

Les « pour » des médecines alternatives

  • Soulager les symptômes qui dérangent ou sont douloureux ;
  • Rééquilibrer les fonctions vitales ;
  • Entretenir la vitalité ;
  • Apporter des méthodes de gestion du stress ou de l’angoisse à reproduire seul (méditation, sophrologie… etc.) ;
  • Apaiser le système nerveux de manière naturelle.

 

Les « contre » de la psychanalyse

Malgré les nombreux « pour » en vertu de la psychanalyse, beaucoup de personnes peuvent être réticentes, car il y a également des « contre ». Selon les individus, ils peuvent être rédhibitoires.

  • Non reconnue comme science car aléatoire selon le sujet ;
  • Se base sur le vécu d’un sujet, ce qui peut être critiqué par d’autres professionnels de la médecine mentale ;
  • Sa place dans les sciences psychiatriques est remise en cause car elle reste une technique libre et subjective.

 

Les « contre » des médecines alternatives

Tout comme la psychanalyse, les médecines alternatives sont elles aussi critiquées. Voici les « contre » qu’elles présentent le plus souvent :

  • Non reconnues comme sciences mais comme « pseudosciences » ;
  • Présence d’arnaques et de charlatans (« sorciers », magnétiseurs… etc.) ;
  • L’absence de prescription médicamenteuse renvoie à un manque de « sérieux », de « crédibilité » ;
  • Possibilité de pratiques sectaires dans les consciences collectives.

 

En quelques mots…

La psychanalyse tout comme les médecines alternatives présentent à la fois de nombreux bienfaits, tout en étant aussi source de quelques réserves. Si certains sont convaincus de l’efficacité de ces méthodes, d’autres préfèrent n’y avoir recours qu’en complément d’une médecine plus « traditionnelle ».

Pourtant la psychanalyse tout autant que les médecines douces peuvent se révéler être de réels outils pour le bien-être et un « mieux-vivre ». Proposant moi-même des séances d’hypnothérapie à Paris pour combattre l’échec, gagner confiance en soi ou faire face à une phobie, je prends grand soin de faire attention à la personne venue pour se faire aider. Et ces deux méthodes ont justement une approche souvent plus bienveillante et entière que la médecine traditionnelle, car elles prennent en compte la totalité de la personne et de son être, de son passé, de son état, de ses sentiments… etc.

Mais le meilleur moyen, c’est encore d’expérimenter soi-même… Je vous propose d’ailleurs des séances d’hypnose à mon cabinet, situé au 87 Bis Avenue de Wagram, 75017 Paris.

Je suis Charlotte Vallet, thérapeute, experte en hypnose, EMDR, neurosciences et soins énergétiques du corps et du visage.

Vous pouvez prendre rendez-vous sur Doctolib  ou par téléphone 06 85 45 84 83.

Vous pouvez en apprendre davantage sur moi en écoutant le podcast dans lequel j’ai été interviewée ou en écoutant mon podcast Combattantes.

J’organise également des retraites bien-être. Expérimentez un court séjour qui permet de se (re)découvrir pleinement, loin des tracas du quotidien. Pour en savoir plus, c’est par ici : https://www.charlottevallet.fr/produit/retraite-nouveau-depart-renaissance-normandie/

 

 

Revenir au Blog

Partager :

Laisser un commentaire

Autres articles