Différences entre estime et confiance

3 juin 2022 - 0 commentaires

La confiance en soi et l’estime de soi sont toutes les deux des atouts dans le développement personnel. Mais plus encore, c’est dans la connaissance de soi qu’elles interviennent particulièrement. La plupart des gens font l’amalgame l’une de l’autre. Étant toutes deux des moteurs importants dans l’épanouissement personnel et les divers accomplissements de la vie, elles peuvent souvent être confondues. Pourtant, elles renferment chacune de petites nuances qui les distinguent bel et bien. Zoom sur les différences entre l’estime (de soi) et la confiance (en soi).

 

Définir l’estime et la confiance

L’estime de soi, tout d’abord, se définit par la perception de sa valeur et de ses limites. Le plus souvent, l’estime de soi est synonyme de l’image que l’on possède de sa personne. En psychologie, l’estime de soi se caractérise par « l’attitude plus ou moins favorable envers soi-même, la manière dont on se considère, le respect que l’on se porte, et l’appréciation de sa propre valeur dans tel ou tel domaine ».  L’estime de soi se fabrique durant l’enfance, selon si nos comportements et actions sont valorisés ou non.

Autrement dit, l’estime de soi est une notion qui s’acquiert et évolue tout au long de la vie selon si nos actions sont en accord avec nos valeurs ou non. Y compris dans l’échec, l’estime de soi peut rester positive si elle s’accorde à nos valeurs (ex : refuser de tricher à un examen alors qu’on n’a pas eu le temps de réviser suffisamment).

La confiance en soi, quant à elle, se définit par la capacité que l’on a d’accomplir une action malgré la présence de doutes. Autrement dit, c’est ce qui permet de croire suffisamment en soi et de connaître ses capacités pour accomplir une chose ou une autre. Ainsi, ce sentiment peut être renforcé avec de l’hypnose pour la confiance en soi pour prendre la parole en public, ou tout autre action qui semble insurmontable.

En psychologie, et selon le psychologue Jean Garneau, la confiance en soi se caractérise par « une prédiction réaliste et ponctuelle qu’on a les ressources nécessaires pour faire face à un genre particulier de situation ».

Ainsi, la confiance en soi se distingue légèrement de l’estime de soi par les nuances de leurs définitions. Mais plus encore, la façon dont elles agissent dans nos quotidiens permet également de les différencier.

 

Les différences entre l’estime et la confiance

La première différence notable entre l’estime et la confiance réside dans la perception des deux notions. En effet, l’estime de soi peut aisément être comparée à un sentiment, soit quelque chose de fluctuant et fluide sans empêcher à ce sentiment d’être réel et concret. Mais l’estime de soi se base sur les valeurs que l’on a reçues dès l’enfance. A contrario, la confiance en soi, si elle peut être ressentie, est un peu plus qu’un sentiment. En effet, le ressenti de la confiance en soi se situe davantage dans l’action.

Autre différence importante, le sentiment que procure l’estime de soi peut être permanent malgré quelques variations selon si on respecte les valeurs acquises ou non. En revanche, l’hypnose de confiance en soi pour se faire plaisir est beaucoup plus ponctuelle. Si le sentiment est également rassurant, la confiance en soi se ressent dans un instant T, la plupart du temps au moment de prendre une décision ou lors d’une situation précise et éphémère.

Enfin, une autre différence importante entre ces deux notions réside dans la façon qu’elles ont de se manifester. L’estime de soi peut augmenter ou diminuer selon si nos actions s’accordent à nos valeurs. La confiance en soi, quant à elle, est susceptible de varier selon les actions que l’on réalise, les succès que l’on rencontre ou les accomplissements que l’on vit.

Autrement dit, la confiance en soi peut être directement impactée par une situation ou un sentiment d’échec, là ou l’estime de soi n’en est pas forcément dépendante.

 

Les caractéristiques de l’une et l’autre

Si par de nombreux aspects, la confiance en soi et l’estime de soi se distinguent, il y a également des nuances dans ce qui caractérise chacune d’entre elles.

La confiance en soi se caractérise par :

  • Capacité de dire NON ;
  • Ne pas avoir peur de la solitude ;
  • Bonne conscience de vos atouts et des domaines que vous ne maîtrisez pas ;
  • Pas de difficulté à vous lancer dans l’action ;
  • Vous parvenez à rapidement prendre des décisions ;
  • Savoir profiter de vos succès ;
  • Se sentir à l’aise dans les cercles sociaux (famille, amis…) ;
  • Etre sincère n’effraie pas.

L’estime de soi se caractérise par :

  • Connaître les valeurs qui ont de l’importance à vox yeux ;
  • Savoir reconnaître ses limites et les accepter ;
  • Parvenir à régler des problèmes rapidement ;
  • Se sentir égal aux autres ;
  • Pratiquer l’indifférence n’est pas une mauvaise chose et vous en avez conscience ;
  • Accepter les compliments avec facilité ;
  • Vous ne devez rien à personne, n’avez rien à prouver.

Telles sont les caractéristiques qui complètent chacune des notions. Si certains points peuvent se rejoindre parfois, il ne faut pas perdre de vue que l’estime de soi et la confiance en soi sont différentes malgré tout.

 

Tips pour améliorer la confiance en soi et l’estime de soi !

Afin de retravailler votre confiance en vous, il existe de nombreuses petites astuces. Parmi elles :

Pour améliorer son estime de soi, il existe aussi quelques petits exercices et tips. Parmi eux :

  • Se féliciter lors d’un petit succès comme d’un grand succès ;
  • Cultiver les pensées positives ;
  • Accepter les compliments, peu importe de qui ils viennent ;
  • Eviter l’autocritique trop sévère ;
  • Avoir des objectifs réalistes ;
  • Eviter d’avoir trop d’attentes, les choses se font et se défont souvent ;
  • Ne pas avoir peur de se lancer ;
  • Se faire confiance.

Il est également possible de retrouver de l’estime de soi avec de l’hypnose après avoir subi une humiliation. Après tout, ni la confiance en soi, ni l’estime de soi ne sont éternelles et intouchables !

 

En quelques mots…

L’estime de soi et la confiance en soi possèdent ainsi de nombreuses différences. Outre la distinction fondamentale entre ces deux notions, il est possible de constater au moins un point commun entre elles. En effet, toutes les deux se cultivent en étant bienveillant avec soi-même. Sans bienveillance, il est beaucoup plus délicat de travailler sur soi et d’évoluer. De plus, ces deux notions consistent à finalement, se connaître à travers son propre regard. 

La bienveillance peut d’ailleurs passer à travers de nombreux points, comme le fait de ne pas se dénigrer ou de prendre soin de soi. La méditation, l’hypnose ou le yoga sont également des outils adéquats qui permettent de se concentrer sur soi, de se libérer de ce qui bloque et d’évoluer.

Je suis Charlotte Vallet, hypnothérapeute et experte en neurosciences. Je propose des séances d’hypnose à Paris, et des soins thérapeutiques pour le corps et l’esprit (drainage lymphatique par exemple).

Vous pouvez prendre rendez-vous sur Doctolib.

Vous pouvez en apprendre davantage sur moi en écoutant le podcast dans lequel j’ai été interviewée ou en écoutant mon podcast Combattantes.

De même, j’organise aussi des retraites bien-être qui permettent de se (re)découvrir. Loin des soucis du quotidien et du stress qu’ils peuvent causer, il est possible de se ressourcer pleinement. Pour en savoir plus, c’est par ici : https://www.charlottevallet.fr/produit/retraite-nouveau-depart-renaissance-normandie/

 

Revenir au Blog

Partager :

Laisser un commentaire

Autres articles