Se connaître à travers son propre regard et pas celui du groupe

18 mars 2022 - 0 commentaires

« Connais-toi toi-même », devise personnelle de Socrate, formule inscrite sur le fronton d’un temple de Delphes est peut-être l’un des préceptes philosophiques les plus importants. De tout temps, se connaître a été le travail d’une vie, et pour beaucoup, un sacré défi. Mais finalement, qui est le mieux placé pour pouvoir connaître quelqu’un si ce n’est lui-même ? Au-delà de la dimension philosophique, c’est surtout l’importance de son propre regard sur soi qui est à reconquérir. Parce que personne, excepté soi, ne pourra jamais connaître toute l’étendue de ce qui compose un être unique.

 

Se connaître, quest-ce que ça signifie ?

Le terme de connaissance de soi peut se définir comme étant le savoir qu’une personne tente de posséder sur elle-même. Autrement dit, ce qu’un individu sait de lui-même. Mais comment apparaît ce savoir ? Il n’y a évidemment aucun livre qui raconte qui nous sommes –ce serait bien trop facile ! En revanche, les expériences que chacun vit au cours de sa vie le mènent à des constats. Ces constats concernent de nombreuses parties qui le composent, comme la prise de décision, la notion de volonté, de gentillesse, de compassion, mais aussi les limites, la gestion du stress ou l’anxiété.

Se connaître soi-même, c’est faire la somme de ces expériences pour appréhender la substance qui nous compose. C’est être attentif à ce que l’on fait, et les raisons pour lesquelles l’acte est effectué. Ainsi, se connaître, c’est porter sur soi un regard unique, subjectif bien sûr, mais surtout qu’il vous importe de modifier et de faire évoluer tout au long de votre vie.

 

Limpact du regard des autres au quotidien

Alors comment procéder pour se voir à travers son propre regard ? La première étape semble bien évidente, lorsque pour certains, le regard des autres pèse si lourd. Il faut pourtant pouvoir s’en libérer afin de privilégier votre propre regard sur vous-même. C’est un processus qui prend du temps et demande de la force, c’est un choix quotidien, c’est la volonté de se choisir soi-même, choisir son avis, décider que vous comptez plus que ce que les autres pensent de vous.

En effet, au quotidien, le regard des autres peut se montrer tranchant. Et petit à petit, il élime minutieusement votre soi profond, votre estime, vos valeurs et renforce par la même occasion vos croyances limitantes. Se libérer du regard des autres, c’est ne plus faire vos choix en fonction de ce qu’ils pourraient penser ; mais ne les faire que pour vous, votre avenir et votre bien-être.

Au-delà du regard des autres, il est important de se connaître pour ce que vous êtes vraiment. Par exemple, si l’une de vos amies n’a de cesse de vous répéter à quel point vous êtes drôle, ne le prenez pas pour acquis. Toutes les qualités ne s’expriment pas de la même façon selon l’interlocuteur, selon le cercle social dans lequel vous vous trouvez. Aussi il est important de comprendre par vos propres moyens dans quelle mesure cette qualité se montre ou non, et surtout, pour quelle(s) raison(s).

Ainsi, en vous libérant du poids du regard des autres, vous apprenez à faire confiance à votre propre regard. Vous vous connaissez –ou vous apprendrez à vous connaître- par ce biais-là également. Petit à petit, la peur du jugement d’autrui s’estompe au profit de votre seul jugement, qui est mis en avant et importe à vous-même. Ainsi, l’hypnose d’estime de soi vous aide à renforcer ce sentiment.

 

Limportance de son propre regard

Se connaître soi-même, c’est essentiel pour pouvoir vivre en harmonie avec soi. Que ce soit dans son propre corps ou son esprit, chacun tient une place importante. En partant de ce postulat, il est alors parfois plus aisé de s’appréhender.

Mais l’importance de son propre regard, c’est aussi une forme de liberté. Et pour cause, en vous libérant de celui des autres afin de privilégier le vôtre, vous vous offrez la possibilité de mieux vous connaître. Et mieux se connaître, c’est aussi pouvoir prendre des décisions qui vous seront bénéfiques, seront en votre faveur ou celle de votre avenir.

 

Comment se connaître ?

 

« Qui mieux que vous sait vos besoins ? Apprendre à se connaître est le premier des soins. »

Jean de La Fontaine

 

Passer du temps avec soi :

C’est primordial ! Tout comme l’on passe du temps avec une personne que l’on a envie de découvrir, il est important de pouvoir s’en dégager pour passer du temps avec soi-même. Qu’est-ce qu’il est apprécié de faire, voir, manger ? Comment réagissez-vous dans telle ou telle situation ? Petit à petit, votre armure se fissure pour laisser place à la merveilleuse personne que vous êtes et avec qui vous vous apprêtez à faire connaissance. Et quel plus beau spectacle !

Se connaître aussi à travers les autres :

Attention toutefois ; si passer du temps avec soi-même est nécessaire pour apprendre à se connaître, il est également important de ne pas laisser de côté ses relations sociales. En effet, si s’accorder quelques temps de solitude permet de mieux se connaître, entretenir des relations avec autrui le permet aussi !

Etre bienveillant envers soi-même :

Quelle que soit la nature de ce que vous découvrez sur vous-mêmes, il est important de toujours conserver un regard bienveillant sur soi. Plus facile à dire qu’à faire, certes ! Mais ce n’est pas impossible, en plus d’offrir une dimension « safe », une ambiance de confiance envers vous-même. Et dans la connaissance de soi, la bienveillance dont chacun est capable est primordiale.

Accepter le temps que cela peut prendre :

Apprendre à se connaître peut prendre du temps. Cela ne signifie pas que vous n’avez rien à apprendre sur vous –il y a toujours à découvrir, et certains y passent leur vie entière ! Mais simplement, parfois, il arrive que ce soit plus long. Selon ce que vous avez à déconstruire, selon les croyances limitantes dont il faut se déparer ou encore de la trace du jugement des autres ou de la peur qui se sont gravées en vous, s’accorder du temps pour le faire est essentiel afin de mener vers une connaissance de soi plus profonde et toujours nécessaire.

 

Ainsi, se connaître à travers son propre regard est une chance de tendre un peu plus vers le bien-être. Savoir qui l’on est, non pas dans un cercle social prédéterminé, non au travail, non plus durant un temps imparti mais plutôt dans sa totalité, dans une globalité parfois déconcertante est important. Se voir à travers son propre regard, c’est commencer à vivre pour soi, et non plus pour autrui. C’est s’aimer soi-même, pour vous y aider, il existe des séances d’hypnose pour avoir confiance en soi.

 

« Quel plus beau chemin que celui qui mène à votre propre écoute, à votre propre rencontre ? »

Alexandra Julien

Je suis Charlotte Vallet, hypnothérapeute à Paris et experte en neurosciences. Je propose des soins thérapeutiques comme le drainage lymphatique ou le drainage du visage – qui peuvent être une merveilleuse façon de passer du temps avec vous-même !

Vous pouvez prendre rendez-vous sur Doctolib.

Vous pouvez en apprendre davantage sur moi en écoutant le podcast dans lequel j’ai été interviewée ou en écoutant mon podcast Combattantes.

De même, j’organise des retraites de bien-être, plusieurs fois par an. Au plus proche de la nature, c’est tout un programme durant quelques jours qui vous permettent de vous (re)découvrir loin des tracas du quotidien. Pour en savoir plus, c’est par ici : https://www.charlottevallet.fr/produit/reconnexion-puissante-en-pleine-nature/

Revenir au Blog

Partager :

Laisser un commentaire

Autres articles