Une vie de célibataire (à vie), c’est OK !

11 mars 2022 - 0 commentaires

Le célibat a toujours été teinté d’une connotation péjorative lorsqu’il s’agissait du célibat d’une femme. Pourtant, un nombre croissant d’entre elles font le choix de le rester. Alors où en est-on face au célibat ? Pourquoi est-il parfois si mal vécu et d’autres fois, pleinement apprécié ?

 

Etre célibataire, quest-ce que ça veut dire ?

Il y encore quelques années, le mot « célibat » faisait irrémédiablement penser à la plus célèbre des célibataires de la pop culture : Bridget Jones. Désespérée, courant après l’amour et les hommes, et pleurant en mangeant des pots de glace, l’image de la femme célibataire était explicitement péjorative. Au-delà de la culture, c’est surtout le reflet d’une société patriarcale et sexiste qui s’exprime en résumant la situation de la femme célibataire au marasme et à la tristesse.

Depuis quelques années, les normes semblent bouger, et la représentation des femmes célibataires aussi. Séries, films, il est désormais possible de voir de plus en plus de femmes célibataires qui sont heureuses de l’être, et le célèbrent ! Celles-ci ne courent plus après les hommes mais vivent leur vie en totale indépendance.

Mais alors, être célibataire, qu’est-ce que ça veut dire exactement ?

Si à une certaine époque, être célibataire n’était que le contraire de « être marié », aujourd’hui, les choses sont légèrement plus complexes. Et pour cause, la société est régie par des cases dans lesquelles il faut s’établir.

Par ailleurs, il est admis d’avoir ce que l’on nomme un « statut marital ». Autrement dit, il s’agit de définir selon des cases prédéfinies (célibataire, marié.e, divorcé.e ou veuf.ve) dans quelle situation conjugale l’on se trouve. Mais les choses se compliquent drastiquement lorsqu’il s’agit de la situation d’une femme célibataire, puisqu’alors le mot ne désigne plus seulement un statut marital, mais également une situation personnelle et émotionnelle qui, le plus souvent, paraît transitoire aux yeux des proches.

« Alors, les amours ? »

«  N’as-tu trouvé personne ? »

Aujourd’hui encore, il est difficilement admissible pour une femme de se dire célibataire par choix. La pression sociale et les injonctions familiales font peser sur les épaules des femmes de nombreuses exigences telles que se marier avant trente ans et fonder une famille.

Alors pour quelles raisons rester célibataire ?

 

Y a-t-il des raisons de rester célibataire ?

Comme pour beaucoup de domaines, les raisons qui motivent une personne à faire un choix peuvent être multiples et variées. Et le célibat est bel et bien un choix ! Même s’il existe de nombreuses personnes qui sont prêtes à s’investir dans une relation, pour beaucoup d’autres (plus invisibilisées), être célibataire relève du choix et non d’une tare à arborer honteusement. Cette image de célibataire désespérée commençant doucement à se briser permet également de mieux vivre son célibat.

Car dans les consciences collectives, le célibat est une période transitoire, plaçant le couple comme fin en soi de la vie sentimentale. Or, pour les femmes davantage que pour les hommes, le célibat est parfois un choix, et c’est tout à fait valide !

Pour autant, de nombreuses raisons peuvent motiver une femme à rester célibataire. Et s’il en existe autant que de femmes et de situations différentes, il est possible de compter parmi les raisons les plus populaires un besoin de liberté et d’indépendance, ainsi qu’une préférence personnelle que l’on retrouve chez beaucoup. Autre raison, l’envie de retrouver l’estime de soi avec de l’hypnose après une rupture.

 

Rester célibataire, cest être en opposition au couple ?

Si en d’autres temps, les célibataires étaient un peu perçus comme les « bêtes noires » des groupes sociaux, de nos jours, le célibat est globalement plus accepté dans la société. Ainsi, les femmes célibataires n’apparaissent plus comme des femmes désespérées en mal d’amour, mais comme des personnes qui ont fait le choix de rester seule pour une période indéterminée.

Et c’est peut-être ici que réside la première « opposition ». Si les romantiques veulent que le couple dure toujours, le célibat, lui, est encore vu comme une période transitoire, une situation temporaire. Pourtant, nombreuses sont les femmes qui ont fait le choix de rester seules toute leur vie (plus récemment Jennifer Anniston, la célibataire la plus célèbre du monde !). Et cela ne les a ni empêché d’avoir une vie intime, ni une carrière, ni même d’être épanouies au quotidien !

Le couple impose certaines exigences, certaines situations que le célibat permet d’éviter. Loin d’être une fuite pour autant, la société évolue de telle sorte que la vision du couple se transforme petit à petit (l’émergence des couples dans le polyamour, par exemple) ; alors pourquoi pas le célibat ?

Car après tout, être célibataire, ce n’est plus être un mouton noir ou une paria ! C’est faire le choix d’être seule dans certaines tranches du quotidien, ce qui n’empêche nullement d’avoir de nombreux amis, de la famille, en bref, un entourage qui vous aime et tient à vous ! Si le célibat est parfois choisi comme rejet du couple, il n’en est pas pour autant l’ennemi numéro 1.

 

Pourquoi rester célibataire ?

La plupart des femmes célibataires s’accordent à dire que le célibat leur permet une plus grande liberté. Et pour cause, si le couple veut que l’on partage les moments à deux, selon les relations et les déséquilibres qui existent dans le couple, cela peut rapidement devenir oppressant. L’impression de rendre des comptes à quelqu’un disparaît et un sentiment de liberté un peu plus important se fait ressentir.

Beaucoup d’autres femmes préfèrent rester célibataire, notamment après qu’une relation se soit mal passée. Il ne s’agit pas d’une rupture difficile, mais bel et bien d’une relation abusive. Ainsi, elles préfèrent rester seules qu’être mal accompagnées, ce qui leur permet aussi de se découvrir et de se reconstruire. Elles sont leur propre priorité.

Il existe également des personnes qui, lorsqu’elles sont en couple, ont cette impression délicate de jouer un rôle. De ne pas être elles-mêmes. Elles étouffent, se perdent, et cela peut prendre des années pour se retrouver ensuite. La vie en étant seule apparaît alors comme une solution viable pour être épanouie.

Quelques soient les raisons qui font que certaines femmes décident de rester célibataires, le fait est que le couple est souvent une charge pour la femme. Charge mentale, émotionnelle, sexuelle… les injonctions sociétales à être « la parfaite épouse » sont encore bien ancrée chez certaines personnes, et le célibat peut alors être une voie alternative au sexisme ordinaire… en plus d’être un choix éclairé !

 

Ainsi, rester célibataire tout au long de sa vie est un choix qui est de moins en moins considéré comme subversif. Même si certaines personnes ont encore du mal à le voir comme quelque chose de complètement positif lorsqu’il est décidé et choisi volontairement, le célibat, lui, reste cool ! Que ce soit pour une période d’un mois, d’un an ou toute la vie, être célibataire ne veut plus dire être seule et désespérée, mais plutôt être seule et aussi heureuse qu’en couple !

 

Je suis Charlotte Vallet, hypnothérapeute et experte en neurosciences à Paris.

Que vous soyez célibataire ou en couple, je propose des soins thérapeutiques pour le corps mais aussi pour le visage, comme des séances de drainage lymphatique à Paris.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous sur Doctolib.

De même, vous pouvez en apprendre davantage sur moi en écoutant le podcast dans lequel j’ai été interviewée ou en écoutant mon podcast Combattantes.

Par ailleurs, j’organise également des retraites bien-être au plus proche de la nature qui permettent de se (re)découvrir. Que vous soyez heureuses ou sortiez d’une rupture, prendre quelques jours loin du quotidien étouffant peut s’avérer bénéfique. Pour en savoir plus, c’est par ici : https://www.charlottevallet.fr/produit/reconnexion-puissante-en-pleine-nature/

 

Revenir au Blog

Partager :

Laisser un commentaire

Autres articles