L’indépendance, une nécessité ?

6 mai 2022 - 0 commentaires

L’indépendance est une notion de plus en plus recherchée dans notre société. Que ce soit au niveau du travail, des relations personnelles ou bien des responsabilités qui nous incombent, l’indépendance reste l’une des portes menant à une forme de liberté. Lorsque les liens sociaux sont mis en avant, lorsque l’humain est au cœur de tant de formules de bien-être, alors pourquoi semble-t-elle autant importer ? Qu’est-ce qui rend l’indépendance si attirante ? Et enfin, l’indépendance est-elle une nécessité dans nos vies ou un fardeau solitaire ?

 

Comment définir l’indépendance ?

L’indépendance est délicate à définir. La formule principale voudrait que l’indépendance soit l’état d’une personne n’étant tributaire d’aucun individu « sur le plan matériel, moral, intellectuel » (selon le Larousse). Autrement dit, lorsque l’on parle d’une personne indépendante, il s’agit de désigner que ladite personne ne dépend de rien ni de personne sinon d’elle-même.

Toutefois, la question se pose de savoir si une indépendance totale serait finalement une nécessité, un besoin ou tout simplement l’expression d’envies ponctuelles dans la vie de certaines personnes. Sachant que l’indépendance peut également être émotionnelle, financière…etc. et s’appliquer à tous les domaines et aspects de la vie d’un individu.

 

Les différentes formes d’indépendance

L’indépendance matérielle : l’indépendance financière peut se retrouver chez une personne ayant son propre logement, par exemple. En d’autres mots, un individu en situation d’indépendance matérielle est une personne qui ne dépend pas d’autrui pour subvenir à ses besoins matériels, quels qu’ils soient.

L’indépendance financière : souvent associée à l’indépendance matérielle, cela concerne surtout la question (si taboue en France…) de l’argent. L’indépendance financière permet de subvenir seul.e à ses besoins, quels qu’ils soient. Si il y a encore quelques décennies, le mari subvenait aux besoins de la famille entière, ce temps semble désormais révolu. Aujourd’hui, les femmes subviennent à leurs besoins seules et sont de plus en plus indépendantes –et pas seulement financièrement ! En effet, de plus en plus de femmes décident de se mettre à son compte avec de l’hypnose pour gérer le stress que cela entraine.

Indépendance intellectuelle/ morale : l’indépendance morale ou intellectuelle se rapporte directement  aux valeurs auxquelles chacun peut prétendre répondre. L’indépendance intellectuelle, c’est avoir des convictions que l’on a cultivé soi-même, et qui guide aussi les choix et les actes que l’on peut faire. Plus encore, l’indépendance intellectuelle ou morale, c’est avoir la liberté d’agir et de choisir sans dépendre des obligations d’autrui, des attentes de la société…etc.

Indépendance émotionnelle : l’indépendance émotionnelle est encore méconnue. Elle s’oppose à tous les soucis relationnels concernant la dépendance affective et toutes les déviances que cela engendre.  L’indépendance émotionnelle est, par définition le fait de ne dépendre que de soi pour toutes les émotions qui nous traversent. Et par extension, il s’agit de prendre la totale responsabilité des émotions que l’on éprouve, quelles qu’elles soient.  

 

Y a-t-il des « mauvais côtés » à l’indépendance ?

Si l’indépendance est souvent valorisée dans notre société, il peut néanmoins y avoir quelques « désavantages » à celle-ci. En effet, l’indépendance, si elle mène à l’une des formes de la liberté qu’il est possible de caresser de temps en temps, elle reste parfois pesante. Et pour cause, l’indépendance conduit l’individu qui l’est à se suffire à lui-même. Cela mène parfois à :

  • Un isolement inconscient : en n’ayant besoin de personne, l’on peut parfois avoir tendance à se contenter de sa propre compagnie ;
  • Repli sur soi: se suffire à soi-même sans travailler sa curiosité du monde ou des gens conduit souvent à un repli sur soi assez sévère ;
  • Une vie solitaire : de même, la solitude peut prendre beaucoup de place dans la vie, elle-même conduisant à certains symptômes de dépression ;
  • Ne plus avoir envie/ besoin de famille, d’amis… : enfin, ce qui est lié à une indépendance totale et complète, c’est de couper les liens avec les autres. Parfois, l’affection ne suffit pas et les personnes indépendantes ne recherchent que des choses éphémères. De nos jours, de nombreuses femmes font le choix de rester célibataire à vie sans jugement avec l’aide de l’hypnose thérapie à Paris;
  • Une peur de perdre cette indépendance : une fois que l’on goûte un bon gâteau, il est parfois difficile de se contenter de l’imitation industrielle dénuée de saveurs, n’est-ce pas ?

Ainsi, si les effets néfastes de l’indépendance ne ressortent pas tout de suite ni même de façon systématique, ils peuvent tout de même exister. Ils sont en grande partie reliés directement avec différentes formes de solitude. Mais tout le monde ne réagissant pas de la même façon à celle-ci, il se peut qu’il y ait des effets plus graves, comme des troubles anxieux ou de la dépression.

 

L’indépendance, une question d’équilibre ?

L’indépendance mène à la liberté. 

Si cette phrase peut être nuancée de nombreuses façons, l’indépendance est et demeurera l’un des chemins les plus directs pour rejoindre la liberté. En philosophie, la liberté se traduit comme une absence de contrainte, l’état d’une personne qui agit comme bon lui semble. Mais très rapidement, cette définition trouve ses limites. Après tout « la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres », non ?

Si l’indépendance mène à la liberté, il est important de garder en tête que les limites de la liberté se retrouvent rapidement dans notre société. Ainsi, les deux notions, si elles sont inévitablement liées, se distinguent toutefois de manière précise.

L’indépendance est différente de l’autonomie.

Par ailleurs, d’aucuns pensent que l’autonomie et l’indépendance sont synonymes l’une de l’autre. Pourtant, l’autonomie répond au fait de ne pas suivre les règles d’une autre personne que soi. Et l’indépendance est ce qui mène à une autonomie totale. Mais l’autonomie ne semble pas reprendre les « désavantages » que présente l’indépendance. Faudrait-il alors être autonome sans posséder une indépendance totale ?

Si certains distinguent les deux termes, c’est certainement pour mieux les comprendre dans un premier temps. Car finalement, ils sont indubitablement liés et ne peuvent exister l’un sans l’autre.

Une question d’équilibre ?

L’indépendance est-elle une nécessité ? Pour certaines personnes, elle est vitale. Car être indépendant (financièrement, matériellement, intellectuellement, émotionnellement…), c’est pouvoir agir en son âme en conscience. Faut-il pour autant se détacher de tout lien social ?

Non, car l’indépendance est une clé puissante que vous garderez pour toujours avec vous. Elle vous ouvrira les portes de liens que vous ne pouviez même pas imaginer, vous conduira dans des voyages merveilleux, rendra la vie plus douce et à la fois plus colorée.

Car comme pour beaucoup de choses dans la vie, tout n’est qu’une question d’équilibre. Parvenir à être indépendant n’est pas une mauvaise chose en soi, tout comme il n’est pas foncièrement mauvais de demander de l’aide lorsqu’on en ressent le besoin. Avoir une connexion sociale, pouvoir se connecter aux personnes avec de l’hypnose à Paris est une bonne chose. La question de l’équilibre se pose d’ailleurs selon les besoins et les envies de chacun. L’équilibre passe à travers des habitudes, des tendances, des besoins, des loisirs, et surtout : un bien-être. Et il n’est pas à négliger !

 

Indépendance et bien-être

Finalement, tout cela est pour souligner l’importance de l’indépendance pour le bien-être. Que celui-ci soit physique, émotionnel ou mental, l’indépendance fournit toujours une corde supplémentaire à chaque arc. Votre bien-être ne dépend que de vous, et l’indépendance vous permet de l’atteindre plus facilement, justement car vous en êtes le levier principal. Apprenez à vous connaitre avec de l’hypnose pour la confiance en soi pour vous faire plaisir !

Plus besoin de dépendre d’autrui ou des normes sociétales souvent biaisés par le Dieu Argent ou Productivité. Vous pouvez tout faire ! Faire le tour du monde sur le dos d’une Harley Davidson ? Possible ! Partir en mer pour une durée indéterminée en ne se fiant qu’aux étoiles ? Dangereux, mais possible ! Tout ce qui compte, c’est vous et votre bonheur. Il est temps de s’avancer sur ce chemin et d’ouvrir votre cœur au bien-être que tout le monde mérite…

 

Pour conclure…

S’il fallait peindre l’indépendance, elle serait un oiseau.

L’autonomie en serait un nuage, qui ne répond à rien sinon à lui-même.

Et la liberté serait le joli coucher de soleil dans le fond.

Car finalement, toutes ces notions ne se font jamais ressentir en même temps. Vous êtes libre de commander le café que vous voulez à la terrasse du coin. Vous êtes autonome même en dépendant des transports en commun, ou en étant locataire. Enfin, vous êtes indépendant y compris lorsque vous avez besoin de voir vos amis ou votre famille. Vous êtes simplement libre d’établir votre propre définition de tout cela, et de vivre selon elle.

L’indépendance n’est pas une totale nécessité. Elle peut se faire ressentir lorsqu’un besoin sous-jacent de jouir de plus de liberté se fait lui-même ressentir. Mais on peut vivre en dépendant de petits gestes du quotidien. Vous vivez la vie que vous construisez vous-même !

J’ai moi-même fait le choix de l’indépendance matérielle et professionnelle, il y a quelques années. Et quel bonheur de ne plus dépendre d’autrui ! Je suis Charlotte Vallet, experte en neurosciences et hypnothérapeute à Paris qui vous apprends à vous connaitre. Je propose des séances d’hypnose ou de soins pour le corps et le visage (comme le drainage lymphatique par exemple).

Vous pouvez prendre rendez-vous sur Doctolib.

Vous pouvez en apprendre davantage sur moi en écoutant le podcast dans lequel j’ai été interviewée ou en écoutant mon podcast Combattantes.

De même, j’organise des retraites bien-être qui permettent de (re)découvrir pleinement. Loin du quotidien et au plus proche de la nature, la liberté vous tend ses bras pour quelques jours. Pour en savoir plus, c’est par ici : https://www.charlottevallet.fr/produit/retraite-nouveau-depart-renaissance-normandie/

 

 

 

 

Revenir au Blog

Partager :

Laisser un commentaire

Autres articles