Le corps parle… et si on l’écoutait ?

16 septembre 2022 - 0 commentaires

Difficile d’imaginer que votre corps communique avec vous ? Et pourtant, c’est bel et bien le cas. Le corps humain communique de façon simple et directe. Alors pourquoi ne parvenons-nous pas à l’écouter ? Parce que parfois, la vie autour de nous fait tout simplement trop de bruit. Routine, travail, stress, fatigue… sont tant de raisons qui peuvent nous rendre aveugle sur les signaux de notre corps et sourds quant à ses paroles. Alors comment apprendre à reconnaître les messages du corps ? Est-il possible de s’écouter ?

 

Le corps, l’esprit et le SOI, tout est relié 

Que certains appellent ça le caractère, l’âme, ou le soi profond, nous sommes tous composés de trois aspects qui interagissent les uns avec les autres. Ainsi, que ce soit à travers les émotions, nos sentiments, notre corps ou tout ce qu’il nous fait ressentir (douleurs, dérangements…), tout est en étroit lien.

Lorsque l’un des aspects de nous est négligé, étouffé, silencé ou simplement mis de côté, alors c’est une alerte générale qui est lancée. Les effets se font ressentir relativement rapidement. Ils peuvent se manifester par un désordre émotionnel, des douleurs chroniques ou encore une instabilité de l’esprit, des difficultés de sommeil…etc. En bref, c’est la sonnette pour prévenir que quelque chose cloche.

Apprendre à écouter son corps, c’est aussi permettre à l’équilibre entre le corps, l’esprit et les émotions de se maintenir et évoluer en même temps que soi-même.

 

Reconnaître les signaux du corps  

Le corps est un véhicule qui nous accompagne du début jusqu’à la fin de notre existence. Loin d’être sinistre, c’est au contraire un réel cadeau. Le corps est fort, a une capacité d’adaptation hors du commun et le plus souvent, il est un allié fidèle – on aurait bien froid en hiver, sans lui !

C’est pourquoi il est essentiel d’en prendre soin. Et bien souvent, il représente justement un messager lorsque quelque chose ne va pas. Que le souci vienne directement d’un dysfonctionnement physique, ou qu’il provienne d’un surmenage de l’esprit ou d’un trop-plein émotionnel (attention aux burn-out…).

Reconnaître les signaux que peut parfois lancer le corps, c’est prêter attention à son corps et ses sensations. Ce que l’on perçoit doit ne pas être biaisé par la peur, la honte…etc. De plus, avoir un point de vue objectif permet de se fier à son instinct en cas d’anomalie ou de ressenti inhabituel.

Finalement, peu importe la source, puisque le corps en est une alerte. Le plus important lorsque vous reconnaissez le signal d’alarme, c’est de ne pas l’ignorer, sous peine qu’il s’aggrave.

 

Les signaux que peut envoyer le corps

Lorsque la corde a trop été tirée, il est possible de remarquer des petits changements dans les réactions de votre corps. Que ceux-ci soient moindres ou remarquables, ils existent et il est essentiel d’y prêter attention. Parmi les signaux de détresse du corps, il est possible de citer :

Un état de fatigue soudain et inhabituel :

Vous faites des nuits d’environ huit heures sans jamais vous coucher après minuit ? Vous avez l’impression d’avoir un sommeil paisible jusqu’à ces derniers jours ? C’est peut-être une petite préoccupation qui influence votre inconscient et votre sommeil… ou bien c’est le signe que quelque chose de plus profond vous préoccupe. La fatigue profonde, les insomnies, les troubles du sommeil, les réveils à répétition… tels sont les signaux que le corps peut vous envoyer. L’important est d’y prêter de l’attention et de ne pas ignorer une telle information : elle est peut-être révélatrice d’un mal-être plus ancré.

Des céphalées à répétition :

Vous n’avez jamais été du genre à avoir des migraines ou des maux de tête, et soudain, ils surgissent à la pelle ? Les maux de tête sont souvent méconnus dans leur détail alors que beaucoup de personnes en souffrent au quotidien.

  • Maux de tête dus à la tension : ce sont les plus courants. Ils sont souvent liés à un niveau de stress élevé. En général, les douleurs ne durent pas plus de vingt-quatre heures.
  • La migraine : elle se manifeste par une impression de pulsation dans la tête. Parfois accompagnée de nausées ou de vomissements, elle est liée à la forme des vaisseaux sanguins ainsi qu’à leur fonctionnement.
  • Céphalées cervicogéniques : ces douleurs sont le plus souvent liées à une mauvaise posture prolongée qui aurait causé une douleur aux cervicales.
Les affections cutanées :

Parmi les symptômes inhabituels qui peuvent être également les signes d’une cause de mal-être plus profonde, il est possible de citer les problèmes de peau qui apparaissent. L’acné, qui peut être hormonale ou juvénile, peut également être amplifiée à cause du stress, de la pollution ou du tabac.

De même, l’eczéma est un signe de stress et d’anxiété, bien qu’il puisse parfois être expliqué par la génétique, les allergènes ou encore la transpiration.

Enfin, le psoriasis est une maladie chronique qui peut apparaître par un facteur héréditaire, immunitaire ou environnemental. Mais le psoriasis peut également se manifester par trop de stress, une fatigue élevée ou encore un choc émotionnel.

Système digestif contrarié :

Ce n’est plus un secret, l’intestin est le deuxième cerveau du corps humain. Un système digestif qui se dérègle sans raison apparente ou évidente peut également être le signe d’un mal plus ancré. Stress ? Anxiété ? Nervosité ? Les ballonnements, les douleurs abdominales comme les crampes ou encore des épisodes de constipation ou de diarrhées sont alors au rendez-vous. Mais plus que cela, ils peuvent être le symptôme d’une alimentation déséquilibrée comme d’un stress éprouvant.

Perte de cheveux :

Si certaines personnes déplorent une perte de cheveux en automne, d’autre ne la voient arriver qu’en tant que symptôme dissimulant un autre mal. Elle peut alors être liée au stress, à une grande période de nervosité ou de changements, à une maladie de peau ou encore au changement de saison. Quoiqu’il en soit, il est essentiel de ne pas la négliger si elle se présente.

 

Apprendre à écouter son corps

Pour apprendre à écouter son corps, il existe de petites astuces qu’il est possible de mettre en place. Parmi elles, l’on retrouve :

  • Vivre dans le moment présent: le fait d’avoir conscience de l’instant présent permet de mieux percevoir ce qui nous entoure et ce qui se trouve en nous.
  • Avoir une alimentation équilibrée: cela permet d’écarter certaines pistes si des soucis du corps se révèlent. De plus, une alimentation adaptée vous maintient en forme !
  • Faire un sport qui vous plaît : en plus des endorphines libérées et de la santé préservée, cela permet de vous connecter avec votre corps dans son ensemble. Ainsi, si une douleur ou un mal vient à surgir, vous saurez mieux le repérer !
  • Connaître ses limites: le fait de savoir quand vous allez au-delà de ce que vous pouvez permet également de prévenir le surmenage et le burn-out. Vous savez ce dont vous êtes capable ou non, et c’est une force !
  • Ecouter le corps, l’esprit mais aussi les émotions : le plus souvent, on oublie de prendre du temps pour écouter ses émotions, faire le bilan de ce qui se passe en l’esprit ou encore de sentir les limites du corps se dessiner. Le faire permet de prendre conscience des signaux, s’ils se révèlent.
  • Prendre du temps pour soi: prendre du temps pour soi, c’est pouvoir faire connaissance avec la personne que vous êtes. Mais c’est aussi avoir l’occasion de se ressourcer, se faire du bien, et évoluer.

 

En quelques mots…

Le corps parle. Et lorsqu’il vous chuchote que quelque chose ne va pas, n’attendez pas qu’il se mette à crier. Le corps sait parfaitement communiquer pour qui sait lui prêter une oreille attentive. Veiller sur soi, prendre soin de soi, c’est également comprendre et percevoir lorsque quelque chose semble ne pas aller bien en soi.

Le fait d’écouter son corps permet également d’aligner les émotions, le corps et l’esprit ensemble. En comprenant qu’il y a un dérèglement quelque part, cela permet de prendre les choses en main afin d’aller mieux.

De mon côté, je suis Charlotte Vallet, et j’ai longtemps ignoré les signaux de mon corps… jusqu’à faire un burn-out. Cela m’a permis de tout remettre en question et surtout, dans le bon sens ! Et pour cause, je n’étais plus alignée avec mes valeurs, avec ce qui comptait pour moi.

Depuis lors, je fais tout ce que je peux pour aider les autres pour se sentir mieux. C’est à Nouvelles, cabinet situé au 87 Bis Avenue de Wagram, 75017 Paris que vous pourrez trouver des séances de coaching ou toutes sortes de soins pour un meilleur bien-être.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous, que ce soit par Doctolib ou directement par téléphone au 06.85.45.84.83.

Chez Nouvelles, ce qui m’importe, c’est d’aider toutes les femmes à s’émanciper.

Vous pouvez aussi en découvrir plus sur moi en écoutant le podcast dans lequel j’ai été interviewée ou en écoutant mon podcast Combattantes.

Revenir au Blog

Partager :

Laisser un commentaire

Autres articles