Chute de cheveux en automne : comment agir ?

5 août 2022 - 0 commentaires

Qui n’a jamais retrouvé des cheveux coincés dans une jolie écharpe en laine ? Ou encore dans son chouchou préféré ? Les cheveux sont composés de telle sorte qu’ils poussent –plus ou moins vite selon les personnes ou les saisons. Et l’automne s’avère souvent être une saison fatale pour nos poils les plus longs. Alors pourquoi la saison automnale favorise la chute de cheveux ? Comment éviter de perdre trop de cheveux ? Quels sont les meilleurs tips naturels ?

                   

Pourquoi les cheveux tombent-ils en automne ?

Si l’automne est la saison de la chute des feuilles, c’est aussi celle de la chute des cheveux ! Et pour cause, durant cette saison, les cheveux tombent deux à quatre fois plus que le reste de l’année. Mais il n’y a pas de quoi paniquer : en effet, l’automne est la saison naturelle pour la chute des cheveux. Car finalement, tout comme les feuilles des arbres, ils arrivent « en fin de vie » après une période de soleil et de chaleur. C’est alors tout naturellement qu’ils tombent. Ce phénomène s’appelle la chute saisonnière et dure en moyenne de 4 à 6 semaines.

Néanmoins, il existe des facteurs qui aggravent considérablement la chute de cheveux durant cette saison.

 

Les facteurs aggravants de la chute de cheveux

Malgré que la chute de cheveux en automne soit un phénomène physiologique naturel, elle peut être aggravée par de nombreux facteurs. Ceux-ci ont diverses influences mais favorisent tous une chute plus importante des cheveux. Parmi ces facteurs, l’on retrouve :

Les carences :

Qu’il s’agisse de minéraux ou de vitamines, le corps en a besoin ! C’est aussi pourquoi il est si important de faire le plein d’énergie en automne, comme à chaque changement de saison. Cela permet au corps et à l’esprit d’amorcer ces bouleversements avec sérénité et en étant préparé. Parmi les minéraux et les vitamines indispensables pour les cheveux, il y a :

  • Les vitamines B ;
  • Le zinc ;
  • Le soufre (contenu dans le chou vert, l’ail frais, la ciboulette, les crevettes, les jaunes d’œufs cuits…) ;
  • Silicium ;
  • Oméga-3.
La période post-été :

Si l’été permet de faire le plein de vitamine D, de soleil, de joie et de souvenirs, c’est également une période qui peut faire souffrir les cheveux sans que l’on s’en rende compte immédiatement.  Au-delà du soleil et de la chaleur, c’est aussi la présence de chlore (piscine) ou de sel (l’océan) qui peuvent nuire aux cheveux notamment en les asséchant voire en ayant un effet d’oxydation sur eux. Si durant l’été, ils ne sont pas particulièrement chouchoutés, une fois l’automne présent, leur chute est d’autant plus inévitable.

Le stress et la fatigue :

Tels sont deux autres facteurs aggravants pour la chute de cheveux. En effet, durant ou suite à une grosse période de stress, il est possible que les cheveux tombent. Ce phénomène est principalement dû au fait que le stress a un impact direct sur les cellules et en particulier sur les follicules pileux. De même, le stress, outre intensifier la chute de cheveux, peut également avoir un effet délétère sur le cuir chevelu et rendre plus difficile et donc plus rare la repousse des cheveux.

Il est d’ailleurs possible de diminuer son stress par de petits gestes au quotidien.

En ce qui concerne la fatigue, le phénomène est le même. Souvent, la fatigue est elle-même un effet secondaire d’un choc émotionnel ou d’un stress intense. Elle alimente elle aussi une chute de cheveux plus importante que d’ordinaire. Enfin, le stress et le fatigue peuvent être particulièrement élevés en automne, période durant laquelle se déroule notamment la rentrée (scolaire, étudiante, professionnelle…). Il est donc important de bien dormir.

Les hormones :

Les hormones ont également un rôle à jouer dans la perte de cheveux. Ce sont les hormones androgènes qui sont directement responsables de la chute de cheveux, tant chez l’homme que chez la femme. Mais chez cette dernière, les cycles menstruels ainsi que la ménopause, la prise de la pilule ou d’autres facteurs peuvent également avoir une influence sur la chute de cheveux.

 

Les remèdes naturels pour lutter contre la chute de cheveux

L’automne est donc une période particulièrement propice à la perte de cheveux. Néanmoins, il est possible de prendre les choses en main et il existe pour cela de nombreux remèdes naturels ou de « grand-mère » afin de réduire la chute de cheveux en automne.

Adapter son alimentation :

Tout ce qui passe la barrière des lèvres possède une influence sur le corps. L’alimentation permet de veiller au bien-être du corps dans son ensemble. Concernant la perte de cheveux, il est important de privilégier des aliments comportant du zinc, du magnésium, du fer et des vitamines A et E. Ces nutriments, il est possible de les retrouver dans les jaunes d’œufs, les noisettes, les bananes, les céréales complètes ou bien les kiwis.

Modifier sa routine capillaire :

Au-delà de l’alimentation, il est important de prendre soin de ses cheveux. Tout comme certaines saisons et périodes, il est nécessaire d’adapter sa routine pour la peau, il en va de même pour les cheveux ! Il est possible de privilégier :

  • Les shampoings doux qui permettent d’éliminer le sébum et les cellules mortes ;
  • Limiter les produits coiffants ;
  • Privilégier le brossage de cheveux pour stimuler la circulation sanguine et éliminer les cheveux morts.
L’utilisation de certaines huiles :

Certaines huiles permettent de stimuler le cheveu et sa repousse. Il est alors possible de réaliser des bains d’huile qui permettent de nourrir le cheveu tout en le stimulant. C’est notamment le cas pour les huiles de ricin et de moutarde. De même, les huiles essentielles de romarin, d’ylang-ylang ou encore de Bay St Thomas permettent de purifier le cuir chevelu de manière naturelle.

Cure de vitamines et compléments alimentaires :

La vitamine B permet de booster la pousse de cheveux tout en renforçant le cheveu. Plus vigoureux, vos cheveux pousseront davantage et seront d’autant plus forts ! De même, la biotine permet d’épaissir le cheveux et limite la casse du cheveu.

Consulter :

Si malgré les différentes options qui vous sont proposées, la chute de cheveux vous semble anormale ou exceptionnellement importante, il est également possible de consulter. Ce n’est pas un remède de grand-mère, mais si cela vous semble nécessaire, vous ne devez pas hésiter. Après tout, mieux vaut prévenir que guérir !

 

En quelques mots…

Pour conclure, la chute de cheveux en automne est tout à fait naturelle. Excepté en avril, la pousse des cheveux vit un « pic » en juillet et est vouée à tomber environ cent jours plus tard -ce qui correspond à l’automne. Il existe de nombreux autres facteurs qui encouragent la chute de cheveux, mais cela ne doit pas vous décourager.

Il existe de nombreuses solutions qui permettent de redonner vie et force à vos cheveux ! Les masques naturels sont également très appréciés, bien qu’il est toujours préférable de le faire chez soi avec des ingrédients les plus naturels possible.

Et vous, quels sont vos secrets pour maintenir vos cheveux en forme et lutter contre la perte de cheveux en automne ?

Je suis Charlotte Vallet, thérapeute, experte en hypnose, EMDR, neurosciences et soins énergétiques du corps et du visage.

Je propose des séances dans mon cabinet à Paris, situé au 87 Bis Avenue de Wagram, 75017 Paris.

Vous pouvez prendre rendez-vous directement sur  Doctolib ou bien par téléphone au 06.85.45.84.83.

Vous pouvez en apprendre davantage sur moi en écoutant le podcast dans lequel j’ai été interviewée ou en écoutant mon podcast Combattantes.

Enfin, j’organise également des retraites bien-être qui permettent de se (re)découvrir au plus proche de la nature. Loin du quotidien et des tracas qu’’il apporte toujours, prenez le temps de vous connaître, de respirer et de vous aimer. Pour en savoir plus, c’est par ici : https://www.charlottevallet.fr/produit/retraite-nouveau-depart-renaissance-normandie/

 

 

 

 

 

 

Revenir au Blog

Partager :

Laisser un commentaire

Autres articles