La thérapie EMDR : quels sont ses bienfaits ?

12 août 2022 - 0 commentaires

Plus récente que certaines autres thérapies, la thérapie EMDR émerge dans les années 80.  Néanmoins, en France, elle reste souvent méconnue ou amoindrie. Pourtant, elle a su devenir un outil remarquable dans le traitement du stress post-traumatique ou encore des phobies. Aujourd’hui, elle revient lentement sur le devant de la scène, et de plus en plus de personnes se tournent vers cette thérapie qui permet de surmonter ses peurs, des événements douloureux ou encore des traumatismes.

Alors qu’est-ce que la thérapie EMDR ? Quels sont ses bienfaits ? Découvrez tout ce qui compose cette thérapie fascinante qui repose principalement sur les mouvements de l’œil.

    

Petite histoire et origines de l’EMDR

Avant toute chose, il est important d’expliquer ce qu’est l’EMDR. En effet, le sigle désigne en réalité : Eye Movement Desentitization and Reprocessing (en anglais). En français, ce sigle -et la thérapie en elle-même- peuvent se traduire par « Désensibilisation et Retraitement par les Mouvements Oculaires ».

La découverte de cette thérapie est assez cocasse. Et pour cause, c’est Francine Shapiro, une psychologue américaine (Californie), qui découvre par hasard l’EMDR. Elle se baladait en effet dans un parc en 1987 lorsqu’elle découvre l’effet bénéfique des mouvements oculaires. Elle se hâte ensuite de l’expliciter dans sa thèse. Depuis lors, elle consacre sa carrière à démocratiser et promouvoir cette thérapie. Elle a d’ailleurs reçu plusieurs prix pour ses recherches.

Malgré la découverte récente de la thérapie EMDR, sa technique précise n’est pas totalement inconnue du public. Et pour cause, elle est directement en lien avec d’anciennes thérapies de réadaptation visuelle comme l’optométrie cognitive. Cette dernière était souvent utilisée pour ses bénéfices comportementaux et cognitifs. De même, depuis les années 20, c’est l’optométrie comportementale qui était à l’honneur, découverte par A.M. Skeffington. En France, il faudra toutefois attendre les années 30-40 pour que Georges Quertant initie cette perspective avec une méthode originale de thérapie visuelle comportementale.

 

EMDR : comment ça marche ?

En ce qui concerne l’EMDR, son fonctionnement est relativement simple, bien que très précis. En effet, à l’époque, les spécialistes comprennent que souvent, le simple fait d’évoquer verbalement le traumatisme ne permet pas de le guérir. C’est ici qu’entre en jeu l’EMDR. Via une méthode rigoureuse faisant appel à la stimulation bilatérale (sonore, visuelle ou tactile), il s’agit de rappeler au corps les événements passés en toute sécurité.

De son point de vue, Francine Shapiro explique que le traumatisme est souvent un amas d’expériences passées qui n’ont pas réussi à être intégrées par le cerveau. L’EMDR permet alors d’associer de nouvelles sensations aux traumatismes, et cette procédure forme alors la somme des expériences passées et présentes qui peuvent ainsi être intégrées. Et pour cause, la charge émotionnelle du souvenir traumatique sera amoindrie et donc plus facilement gérable.

Le mouvement des yeux entre en scène puisque son rythme serait le même que celui qui a lieu lorsqu’un individu rêve. Cette stimulation permettrait de faire passer le souvenir traumatique dans le cortex au lieu qu’il reste dans le cerveau limbique qui est lié aux émotions. En quittant le cerveau limbique, le souvenir traumatique pourra être assimilé par le cortex. Les symptômes émotionnels disparaissent alors.

 

Les bienfaits de l’EMDR

Au fil des années, la méthode de l’EMDR a pu s’affiner de telle sorte qu’elle peut traiter aujourd’hui plus que le stress post-traumatique. Voici les bienfaits que cette thérapie présente :

Renforcer les ressources internes :

S’engager dans une thérapie EMDR, c’est pouvoir tirer la force nécessaire pour que les traumatismes soient traités. Plus largement, la thérapie EMDR permet de renforcer les ressources internes du patient (force, détermination, apaisement).

Réduire les symptômes liés au stress post-traumatique :

Parmi ces symptômes, l’on retrouve l’anxiété, la dépression, le deuil traumatique ou encore la détresse psychologique. Certaines études ont mis en évidence le fait que l’EMDR avait aidé de nombreuses victimes de guerre, de crimes et d’agressions sexuelles.

Réduire la douleur chronique :

Dans le cas de la douleur chronique, la thérapie EMDR présente des résultats encourageants. En effet, elle permet de diminuer les sensations douloureuses et les douleurs gênantes en améliorant la perception physique et émotionnelle de la douleur. Plus largement, cette thérapie permet de réduire, à long terme, l’anxiété ou la dépression qui peuvent être liées auxdites douleurs.

Traiter les phobies :

L’EMDR permettrait de soigner les phobies en réduisant les effets de celles-ci. Cependant, il est important de prendre en compte que la thérapie de l’EMDR demeure relativement récente, et les études empiriques restent peu nombreuses pour assurer des résultats fiables à 100%.

 

Une séance d’EMDR : déroulement

Grâce à une séance préparatoire, la thérapeute apprend à connaître le traumatisme et son patient. Lorsque le patient doit se représenter le traumatisme qu’il a vécu, la représentation peut être visuelle, cognitive, émotionnelle ou physique.

La thérapeute va ensuite procéder à divers stimulus, qu’il s’agisse d’un toucher sur les deux côtés du corps, de mouvements devant les yeux ou encore de sons de chaque côté de la tête. Le processus reprend, et les stimulus sont récurrents.

Le dialogue entre le patient et la thérapeute sont maintenus le plus souvent, afin de veiller à votre bien-être.

 

En quelques mots

La thérapie EMDR, bien que plutôt récente dans nos pratiques a pourtant montré des résultats assez rapidement. Pour le moment, cette thérapie est reconnue par l’OMS et l’INSERM. Mais de nombreuses expériences ont également démontré que la thérapie EMDR pouvait s’avérer être un réel outil de soin et de guérison pour beaucoup de blocages émotionnels dus à des traumatismes.

Et vous, avez-vous déjà suivi une séance d’EMDR ?

De mon côté, c’est un soin que je pratique. Je suis Charlotte Vallet, thérapeute et experte en hypnose, EMDR, neurosciences et soins énergétiques du corps et du visage.

Je propose des séances dans mon cabinet situé à Paris, au 87 Bis Avenue de Wagram, 75017.

Parce qu’il est important de prendre soin de soi dans un monde qui tourne à cent à l’heure, n’hésitez pas à prendre rendez-vous, que ce soit par Doctolib ou directement par téléphone au 06.85.45.84.83.

Vous pouvez en apprendre davantage sur moi en écoutant le podcast dans lequel j’ai été interviewée ou en écoutant mon podcast Combattantes.

Enfin, j’organise également des retraites bien-être qui permettent de se (re)découvrir au plus proche de la nature. Loin du quotidien et des tracas qu’’il apporte toujours, prenez le temps de vous connaître, de respirer et de vous aimer. Pour en savoir plus, c’est par ici : https://www.charlottevallet.fr/produit/retraite-nouveau-depart-renaissance-normandie/

 

Revenir au Blog

Partager :

Laisser un commentaire

Autres articles