Que faire en cas de crise d’angoisse ?

28 janvier 2022 - 0 commentaires

Le stress et l’anxiété font partie intégrante du quotidien de nombreuses personnes. Et parfois, lorsque l’anxiété est à son paroxysme, c’est une crise d’angoisse qui se déclenche alors. Malheureusement, il est rare que la crise d’angoisse attende que vous soyez confortablement installé chez vous, dans la sécurité des murs de votre cocon pour se déclencher. Alors quand elle surgit en pleine réunion, au milieu de la rue ou pendant vos emplettes hebdomadaires, comment faire ? Est-il possible de la gérer, et si oui, comment ?

 

Qu’est-ce que l’angoisse et comment la reconnaître ?

La crise d’angoisse, contrairement à l’anxiété, est un pic éphémère qui produit sur le corps divers effets. Car si l’anxiété s’établit dans le corps de façon insidieuse, l’angoisse, elle, est plutôt comme une colocataire qui débarquerait à l’improviste en ouvrant la porte d’un coup de pied : imprévisible et intense.

L’angoisse est un terme directement dérivé du latin « angustia », qui signifie resserrement. Et l’étymologie du mot fait tristement écho aux effets qu’elle peut produire sur le corps quand elle se manifeste. En effet, lorsque l’angoisse se déclenche, c’est l’esprit qui est alerté d’un danger imminent. Le corps subit alors cette information, se tendant et étant à l’affût. Pourtant, il n’y a pas forcément de danger immédiat, et les causes de l’angoisse peuvent prendre leur source dans différents faits :

  • Un choc émotionnel, mental, physique qui se réanime ;
  • Un traumatisme qui est rappelé à la mémoire ;
  • Une angoisse suite à trop de stress dans la vie quotidienne, qui est souvent le cas lorsqu’on monte sa propre boîte. Heureusement, il y existe de l’hypnose anti stress pour aider à se mettre à son compte tranquillement.

En bref, tout autant de causes que d’angoisses. Heureusement, il est possible de reconnaître rapidement l’angoisse, notamment en raison de l’intensité de certains des symptômes qu’elle déclenche. Parmi eux l’on retrouve :

  • Des bouffées de chaleur, de la sueur ;
  • Tremblements musculaires ou des spasmes ;
  • Tachycardie, ou sensation que le cœur bat trop vite, trop fort ;
  • Sensations d’étouffer, de suffoquer ;
  • Vertiges ;
  • Frissons.

Les symptômes sont aussi variés et aléatoires que les manifestations des crises d’angoisse. Toutefois, il est possible de les reconnaître aisément, et plus ils sont repérés tôt, plus il sera facile de surmonter la crise d’angoisse.

 

Gérer l’angoisse sur le court terme

Lorsqu’on parle de gérer l’angoisse sur le court terme, il s’agit surtout de gérer la crise d’angoisse, celle qui se déclenche à un instant T et, dès lors qu’elle se manifeste, possède une fin qui s’approche. Le fait d’apprendre à gérer la crise d’angoisse lorsqu’elle commence à se déclencher peut être un réel atout au quotidien, et évite, sur le moyen terme, de déclencher plus de crises d’angoisse (car il est possible d’angoisser à l’idée d’angoisser !). Par exemple, la force de la nature agit sur le bien-être comme de l’hypnose contre le stress.

Parmi ces astuces pour gérer la crise d’angoisse, l’on retrouve :

Se raccrocher à la réalité à travers la stimulation des sens :

C’est encore le conseil le plus courant que les professionnels de la santé peuvent donner. Et pour cause, la manifestation de l’angoisse est liée à toutes sortes de symptômes qui rappellent un danger, une peur, un sentiment d’impuissance…etc. mais en aucun cas un danger réel et immédiat. Le fait de se raccrocher à la réalité permet alors de couper l’angoisse, en privilégiant le moment présent et les sensations immédiates à la place de l’angoisse et du souvenir de douleurs. La meilleure astuce est alors de concentrer ses sens (ouïe, vue, goût, toucher, odorat) directement sur l’environnement qui vous entoure afin de ne pas vous sentir dépassé.

La rationalité des chiffres et sa connotation concrète :

Le fait de compter peut aider le cerveau à se concentrer sur une autre tâche, et il délaissera ainsi petit à petit l’emprise de l’angoisse sous laquelle il se retrouvait. Il peut s’agir d’opérations toutes simples à faire de tête, ou d’un exercice d’algèbre plus élaboré pour les matheux, l’essentiel étant que compter permet de se recentrer sur des données réelles, scientifiques et rationnelles. Les chiffres servent alors d’ancrage face à l’angoisse qui se profile.

L’exercice de la cohérence cardiaque :

Cette technique consiste à, dès lors que les premiers symptômes de la crise d’angoisse se déclenchent, ralentir sa respiration en se concentrant dessus. En adoptant un rythme plus lent de respiration, vous apaisez dans le même temps le rythme cardiaque qui peut lui aussi souffrir de certains effets en cas de crise d’angoisse. En général, cette méthode fonctionne en quelques minutes à peine.

Les huiles essentielles pour endiguer la crise toute proche :

Certaines odeurs ou certains goûts parviennent à apaiser le corps et le mental par leurs effluves. C’est notamment le cas pour les huiles essentielles, dont certaines permettent de se délivrer des effets de la crise d’angoisse. Les huiles essentielles d’ylang-ylang ou de petitgrain peuvent en particulier aider à stopper certains symptômes, puisque ces huiles essentielles ont comme effet de réduire la pression artérielle et de faire ralentir le rythme cardiaque.

Ainsi, il existe de nombreux moyens pour stopper la crise d’angoisse lorsqu’elle se manifeste. L’on peut également compter parmi ces astuces des exercices de méditation ou de sophrologie, exercices qui, sur le court terme, parviendront à faire reculer l’angoisse.

 

Gérer la crise d’angoisse sur le long terme

Si la crise d’angoisse est directement liée à un choc bien précis, alors il est possible de traiter l’anxiété sous-jacente d’une certaine façon pour en venir à bout. Malheureusement, le plus souvent, il arrive de faire des crises d’angoisse sans même en connaître la raison exacte.

Les bienfaits de l’hypnose thérapeutique à Paris sont nombreux. En effet, elle permet un suivi régulier dans le temps au niveau du passé de la personne, afin de découvrir d’où viennent les crises d’angoisse. Car même si vous parvenez à gérer la crise d’angoisse quand elle se présente grâce à une technique à la fois ingénieuse et efficace, il y a toujours la possibilité qu’un phénomène d’échappement apparaisse (plus l’on fait quelque chose et moins cette chose a d’effet sur le corps).

Il est alors important, essentiel et primordial pour votre propre bien-être votre santé de parvenir à vous débarrasser non seulement de l’angoisse, mais également de l’anxiété qui peut y être liée sans même que vous n’en ayez conscience.

 

Ainsi, il existe différents moyens de gérer la crise d’angoisse. Bougies, lecture, fuite « en avant » à travers une implication démesurée dans un projet « réel »… etc. A chaque crise d’angoisse, il existe une méthode qui permette de la contrer.

Pour ce qui est de soigner l’anxiété plus en profondeur, il existe beaucoup de médecines alternatives qui permettent de se délester du lourd fardeau de l’angoisse. C’est notamment le cas de séance d’hypnose à Paris, par exemple. Je propose également des soins du visage et du corps comme le drainage du visage ou le drainage lymphatique, qui permettent de se reconnecter avec son corps et son esprit.

Vous pouvez prendre rendez-vous sur Doctolib.

Vous pouvez en apprendre davantage sur moi en écoutant le podcast dans lequel j’ai été interviewée ou en écoutant mon podcast Combattantes.

De même, je propose plusieurs fois par an des retraites bien-être qui permettent de se reconnecter à soi et de s’éloigner de ce qui ne va pas et provoque les tracas. Loin du quotidien et de ses tourments, il est alors temps de penser à vous et de privilégier votre bien être. Si vous souhaitez plus de renseignements, c’est par ici : https://www.charlottevallet.fr/categorie-produit/masterclass-ebook-ateliers-therapie-hypnose-paris/

Revenir au Blog

Partager :

Laisser un commentaire

Autres articles