Garder la pêche en automne : bilan des vitamines et aliments qui aident le corps

12 novembre 2021 - 0 commentaires

L’automne s’achève bientôt… mais êtes-vous vraiment prêts pour affronter l’hiver ? Et votre corps ? Votre esprit ? La saison froide se déclarera bientôt, et peut-être avez-vous raté les meilleurs tips afin de garder la pêche malgré le temps qui se dégrade !

 

Les aliments qui aident à passer au travers de l’automne

La première chose à faire lors d’un changement de saison, c’est de changer… l’alimentation ! Aussi simple que cela puisse paraître, on a tendance à oublier que tous les aliments que nous fournit la nature ont bel et bien une saison propice à leur consommation et leur production. C’est notamment le cas pour ces fruits et légumes automnaux, qui sont bien souvent oubliés.

Les poireaux : peu calorique, le poireau est un légume souvent délaissé ou directement mélangé avec d’autres légumes dans une soupe. Pourtant, il présente de nombreux avantages, notamment grâce aux fibres qu’il contient ainsi que ses vitamines, qui aident l’organisme contre les cancers de l’intestin.

Le chou : qu’il soit rouge, rave, blanc ou frisé, cette crucifère présente de nombreuses vertus sous-estimées. Peu calorique, il est pourtant riche en différents minéraux essentiels à l’organisme. Calcium, potassium et phosphore, il aide surtout, grâce aux enzymes qui le composent, à éliminer les toxines présentes dans le corps. Ainsi, l’ADN est nettoyé et vieillit moins vite. Crus en salade ou bien cuits, les choux se mangent à toutes les sauces !

Les lentilles : comme beaucoup de légumineuses, les lentilles sont une excellente source de protéines et d’antioxydants. Elles sont également, comme leurs cousins les pois-chiches, très riches en fibre, ce qui favorise le processus de digestion. En revanche, le fer que les lentilles contiennent est dit « non héminique », ce qui signifie que l’organisme a parfois du mal à l’absorber. En salade ou cuites, les lentilles conservent leurs bienfaits malgré tout ! Et si elles sont associées à des tomates ou du chou (riches en vitamine C), le fer est mieux absorbé par le corps.

Le potiron : et plus généralement la totalité des courges (potimarron, citrouille…etc.) sont très riches en fibres et peu caloriques. Plein d’antioxydants, le potiron est une courge qu’il est bon de consommer en automne pour faire le plein de vitamines et s’imprégner pleinement de la saison orange ! Par ailleurs, les graines de citrouille présentes un taux de tryptophane élevé, un acide qui augmente la production de sérotonine et provoque un effet apaisant. Les graines séchées de citrouilles sont d’ailleurs des éléments parfaitement comestibles ! Pour le potiron, en revanche, il faudra privilégier la soupe ou la purée, qui n’altèreront pas ses vertus.

Les champignons : s’ils font souvent office d’accompagnement, ils sont pourtant source de nombreux bienfaits pour le corps. Source d’eau, de cuivre et de sélénium (qui lutte contre le vieillissement de l’ADN et des enzymes le composant), ils ne contiennent de surcroît aucune matière grasse. En salade ou revenus à la poêle, il est possible de les déguster de différentes façons.

Les châtaignes : antioxydantes et peu grasses, ces petits oléagineux sont riches en fer, en potassium et en calcium. Et puisque c’est la saison, il est possible d’en trouver partout en forêt ! De même, les noix sont également très appréciées par le corps, car riches en oméga-3 et acides gras qui sont essentiels à la peau et pour le cerveau. Enfin, les oléagineux sont également riches en magnésium peuvent agir sur les neurotransmetteurs responsables de la régulation de l’humeur. En collation ou dans une salade, les noix et les châtaignes sont toujours les bienvenues dans les assiettes et les organismes. Adieu les coups de blues, bonjour les châtaignes grillées !

L’ail : s’il est connu pour l’haleine difficile à soutenir, c’est bien là le seul préjudice de l’ail. Car à côté de ce petit désavantage bien vite réglé, il est surtout un allié de taille pour le corps humain. Antibactérien naturel, riche en minéraux et en vitamines, l’ail aide tout autant le système immunitaire à se renforcer, qu’il permet de le « détoxifier » à son échelle.  Il peut se consommer cuit ou cru – sachant que ses bienfaits sont plus importants lorsqu’il est cru.

Les oranges : on a tendance à l’oublier, mais l’automne est la saison parfaite pour les agrumes… et donc, les oranges. Les presser soi-même ou les croquer en quartiers, l’orange reste riche en vitamine C, essentielle pour faire le plein d’énergie et lutter contre les virus et les bactéries présentes partout.

Le raisin : souvent laissé de côté à la fin des beaux jours, le raisin est pourtant un allié de taille durant l’automne et à l’approche de l’hiver. Et pour cause, ce fruit en grappe a une influence directe sur les vaisseaux sanguins. Riches en fibres, il aide également durant le processus de digestion. Bien qu’il soit un peu calorique, il offre énergie en cas de fatigue. Un grain par-ci ou par-là permet alors au corps de se rebooster !

 

 

Le plein de vitamines et de minéraux

Parce que le corps a parfois besoin d’un peu plus d’énergie que ce que les aliments confèrent, il est possible d’y ajouter quelques vitamines naturelles, d’autant plus que certaines d’entre elles sont plus rarement présentes en automne ou en hiver (la vitamine D…).

La gelée royale : riche en protéines, sucres, en gras, en oligo-éléments et plein de vitamines, il faut passer son aspect blanchâtre pour apprécier ce met automnal. Car en cas de baisse d’énergie, la gelée royale est emplie de vitamine B, de magnésium et d’acides qui fortifient l’organisme. De même, en cas de dépression saisonnière, la gelée royale est une alliée du quotidien qui aide à apaiser l’esprit et le corps. Mélangée à du miel, une petite noix de gelée royale peut faire des miracles !

La propolis : récupérée par les abeilles pour assainir leur ruche, la propolis possède le même effet sur le corps humain. Riche en en antioxydants et en phénols, elle a des vertus antiseptiques avérées. Plus encore, la propolis permet de tenir à l’écart toute production de germe, de virus ou de bactéries. En gélule ou en sirop, la propolis est une alliée idéale pour l’arrivée de l’hiver.

L’acérola : riche en vitamine C, ce petit fruit qui ressemble à une petite tomate de la taille d’une cerise est un excellent tonifiant. Elle permet de prévenir les affections que l’hiver apporte toujours dans son sillage. En pharmacie ou dans les magasins bios, elle est disponible en gélule. Idéal pour faire une bonne cure !

L’extrait de pépin de pamplemousse : souvent laissé de côté pour son amertume, le pamplemousse présente pourtant de nombreux bienfaits. Il a notamment été notifié d’antibiotique naturel depuis plusieurs années. Sa composition riche en antioxydants lui offre la possibilité d’être aussi efficace en prévention qu’en traitement. Il soutient le système immunitaire sans faillir, et redonne de l’énergie à tout le corps. Les extraits de pépins de pamplemousse sont d’autant plus efficaces. Ils sont disponibles en pharmacie ou en magasins bios, et sont à diluer dans une boisson chaude pour ne pas altérer les bienfaits de l’extrait.

 

Ainsi, il existe de nombreuses façons de traverser l’automne et les risques qu’il apporte fatalement. De même, il est possible de compléter les bienfaits des aliments par des cures de vitamines éphémères. Tout comme il existe des façons de se préparer à l’arrivée de l’hiver, il est important de privilégier ce que la nature offre et de se tourner vers un bien-être holistique et harmonieux !

Et si votre corps vous fait ressentir quelles sont ses limites, n’hésitez pas à vous tourner vers d’autres solutions. Par exemple, le drainage lymphatique peut prodiguer une sensation « détox » sur tout le corps. Je suis Charlotte Vallet, hypnothérapeute et experte en neurosciences à Paris. Le drainage lymphatique ou le drainage du visage sont notamment des soins que je propose.

Par ailleurs, si vous souhaitez vous y essayer, vous pouvez prendre rendez-vous sur Doctolib.

Enfin, pour en apprendre davantage sur moi, n’hésitez pas à écouter le podcast dans lequel j’ai été interviewée ou encore mon podcast intitulé Combattantes.
Sans oublier que le printemps reviendra un jour, et avec lui, de nombreuses nouvelles opportunités ! Je propose d’ailleurs des retraites bien-être qui permettent de se reconnecter à soi en pleine nature, dans un cadre paisible. Idéal pour toutes celles qui veulent se retrouver, se découvrir, ou prendre le temps de se connaître !

Revenir au Blog

Partager :

Laisser un commentaire

Autres articles