Arrêt de la pilule : rebond d’acné, comment s’y préparer ?

8 juillet 2022 - 0 commentaires

L’acné est une maladie de la peau qui apparaît le plus souvent à la puberté. Toutefois, certains adultes peuvent également en souffrir. Cette maladie de peau est soumise au moindre changement de l’environnement ou des habitudes et se révèle très susceptible. Souvent, les personnes qui souffrent d’acné doivent rester vigilantes des années durant. L’un des plus gros bouleversements est peut-être l’arrêt de la pilule. En effet, agissant directement sur le système hormonal, elle peut avoir d’importantes conséquences sur l’acné. Alors est-il possible de s’y préparer pour éviter un rebond d’acné ?  Et si oui, comment ?                                                                                              

                   

Qu’est-ce que l’acné ?

L’acné est définie comme étant une « maladie de la peau due à une inflammation des glandes sébacées », selon Le Robert. Plus précisément, cette maladie peut avoir de nombreuses causes. Elle se manifeste par des boutons, des kystes ou des points noirs répartis sur le visage, le cou, le torse, le dos et parfois même le cuir chevelu.

Il existe deux types d’acné. L’acné juvénile est qualifiée ainsi car elle se manifeste le plus souvent chez les adolescents lors de la puberté. Mais elle peut également apparaître à l’âge adulte, auquel cas il s’agira d’acné tout simplement. Quoiqu’il en soit, il est possible d’en guérir.

 

À quoi faut-il faire attention quand on a de l’acné ?

L’acné est une maladie susceptible. Et pour cause, elle dépend directement des changements encouragés par les glandes sébacées. Ces dernières sont directement responsables de l’état des cheveux et de la peau. C’est pourquoi le moindre déséquilibre les influence, et cela se répercute soit sur les cheveux, soit sur la peau. Pour des personnes souffrant d’acné, les conséquences sont plus terribles encore, puisque cela a un impact direct sur la maladie et son expression cutanée.

C’est pourquoi il y a des éléments auxquels il faut faire attention lorsqu’on souffre d’acné. C’est le cas pour :

  • L’environnement (et la météo : humidité, vent, soleil…) ;
  • La pollution ;
  • Le stress ;
  • Une alimentation déséquilibrée (trop de sucre, surtout) ;
  • Le surmenage.

Tels sont les principaux acteurs qui peuvent influencer l’acné.

 

L’arrêt de la pilule et ses conséquences sur l’acné

Ce n’est plus un secret, l’arrêt de la pilule provoque beaucoup de changements dans le corps. Lors de l’arrêt de la pilule, les problèmes de peau peuvent donc survenir plus ou moins rapidement. En général, en ce qui concerne l’acné, il faut compter quelques semaines à quelques mois après l’arrêt de la contraception pour que l’acné subisse une poussée irrégulière. On l’appelle l’acné « rebond ».  En effet, l’acné subit un rebond inhabituel, mais pas irréversible.

Ce rebond est dû aux hormones de synthèse que la pilule libère. En arrêtant la pilule, ces hormones de synthèse sont remplacées par les hormones naturelles qui reprennent leur place. Les ovaires recommencent notamment à produire des androgènes et tout le système hormonal sort de cette « hibernation » entraînée par la prise de la pilule.

Par ailleurs, l’arrêt de la pilule entraîne de nombreux autres effets sur le corps :

  • Perte de cheveux ;
  • Prise de poids / perte de poids ;
  • Irrégularité des cycles menstruels ;
  • Douleurs abdominales ;
  • Migraines et maux de tête fréquents ;
  • Modification du cycle de sommeil ;
  • Règles plus abondantes qu’à l’accoutumée.

Mais pas d’inquiétude ! Il est possible de préparer son corps à l’arrêt de la pilule afin d’atténuer tous les effets susceptibles de se manifester. Je vous invite à aller voir mon Ebook sur l’arrêt de la pilule en douceur.

 

 

Préparer sa peau à l’arrêt de la pilule

Afin d’éviter un rebond d’acné –tout au moins le minimiser-, il est possible de préparer sa peau avant l’arrêt de la pilule. Pour se faire :

Comprendre le lien entre l’arrêt de la pilule et les effets sur le corps entier :

L’arrêt de la pilule peut avoir des conséquences directes sur la flore buccale, vaginale et intestinale. Ces dérèglements peuvent ouvrir la voie à l’acné. Dans le corps, tout est lié ! Il est donc important de bien adapter son alimentation aux changements qui peuvent survenir.

Adapter son alimentation :

Afin de prévenir les rebonds d’acné, il est important d’adapter son alimentation. Les nutriments influencent directement le fonctionnement du corps humain. Ainsi, il faut essayer de :

  • Diminuer les produits laitiers et en particulier le lait, directement lié à des dérèglements de la peau ;
  • Ajouter des fibres dans son alimentation, qui favorisent l’équilibre intestinal ;
  • Privilégier certains aliments, comme les artichauts, les graines de lin ou de chia, les avocats, les oignons, l’ail, le céleri, les légumes verts… etc.
  • Diminuer les produits préparés et sucrés : trop de sucre dans le sang peut avoir une répercussion sur la peau (boutons, plaques rouges… etc.).
Prendre soin de son foie :

Le foie agit directement sur les hormones du corps humain. Lors de l’arrêt de la pilule, il subit une grande activité qui peut le fatiguer. Les hormones naturelles reprennent leurs droits, et le foie est beaucoup sollicité. Or, un foie fatigué se répercute souvent par l’apparition de boutons à la surface de la peau. Le curcuma est un très bon allié pour le foie ! Il existe également des cures spécialement pour le foie disponibles en pharmacie.

Rester vigilant pendant quelques mois :

Même sans arrêter la pilule, l’acné subit des bouleversements et des rebonds. Durant l’arrêt de la pilule, il est d’autant plus important de veiller aux différents éléments de votre environnement. Le soleil, la chaleur, le vent, les pollutions… Tels sont des paramètres qui peuvent influencer également le rebond d’acné.

Avec une préparation adaptée et de la prudence pendant quelques mois, l’arrêt de la pilule peut avoir moins d’effets sur votre peau et votre corps dans sa généralité. Il est donc important de veiller à ce que votre corps soit suffisamment reposé, et qu’il soit accompagné et soutenu par un mode de vie équilibré (alimentation, sommeil, activité physique… etc.).

 

En quelques mots…

L’arrêt de la pilule entraîne un bouleversement inévitable dans le corps humain. Pour les personnes ayant souffert d’acné en étant plus jeune ou en prenant la pilule, peuvent subir un rebond d’acné. Il est essentiel de préparer sa peau à l’arrêt de la pilule afin d’éviter ou d’amenuiser les effets de l’arrêt de cette contraception.

Il est également possible de se tourner vers des soins pour la peau ou pour le visage afin de réduire l’acné au fur et à mesure.

Je suis Charlotte Vallet, thérapeute, experte en hypnose et en neurosciences, en EMDR et dans les soins énergétiques du corps et du visage.

Vous pouvez prendre rendez-vous sur  Doctolib ou par téléphone directement au 06.85.45.84.83

Mon cabinet se situe au 87 Bis, Avenue de Wagram, 75017 Paris.

J’organise également des retraites bien-être tout au long de l’année, pour se (re)découvrir. Loin des tracas du quotidien, retrouvez-vous au plus proche de la nature et de vous-même. Pour en savoir plus, c’est par ici : https://www.charlottevallet.fr/produit/retraite-nouveau-depart-renaissance-normandie/

Si vous souhaitez en apprendre plus sur moi, il est possible le podcast dans lequel j’ai été interviewée ou en écoutant mon podcast Combattantes. J’y partage mes idées, mes convictions… n’hésitez pas !

 

Revenir au Blog

Partager :

Laisser un commentaire

Autres articles