Pourquoi se met-on en couple ?

Ces questions peuvent déjà vous avoir effleuré, ou peut-être jamais. À travers les âges et les époques, le couple a toujours tenu une place sacrée, source de nombreux conflits et jalousies –qui ne connaît pas la tragique histoire de Rachel et Jacob ? Par ailleurs, s’il était courant jadis de choisir un(e) époux (se) dans l’espoir de concevoir un héritier, aujourd’hui, tout cela est révolu. Alors pourquoi se mettre en couple ? Le désir de procréer pourrait-il à lui seul justifier cette décision ?

Le couple : du flirt à l’amour

Pourquoi se mettre en couple ? Lorsque deux personnes se rencontrent, il peut parfois y avoir des étincelles. Il existe autant de relations qu’il y a de personnes différentes, et chaque relation est unique. Qu’il s’agisse d’une phase de flirt ou suite à de grandes déclarations passionnées, le couple peut se former sous couvert d’attirance, de sentiments naissants ou affirmés, ou encore d’une symbiose totale.

Que l’on respecte les étapes d’une vie de couple « basique » ou non, l’essentiel est que chaque personne s’y plaise tant que durent les sentiments. Si votre copine Léa a décidé d’entamer une relation à distance, c’est tout aussi respectable que Marc, qui vient d’emménager avec son amour du lycée. Voilà comment deux inconnus, forment désormais un couple heureux.

Pourquoi se met-on en couple ?

 

Il paraît que seul on va plus vite, et qu’à deux on va plus loin…

Être en couple, c’est avoir des papillons dans le ventre et des étoiles dans les yeux. Mais c’est aussi –et surtout-dans une relation saine, pouvoir compter sur l’autre. Être une équipe, et savoir que le ou la partenaire nous soutient, quoiqu’il arrive. C’est aussi la stabilité, émotionnelle et financière. Plus de perspectives peuvent s’ouvrir à notre regard amoureux, par le fait même qu’un soutien, une aide existe au sein du couple.

Être en couple, c’est aussi avoir le palpitant qui s’agite, malgré la routine qui s’installe et les épreuves que la vie continue de déposer sur notre chemin. Ce sont les rires partagés, les private jokes qui sont nées après une soirée à déambuler dans la ville, mais aussi les débats sur la politique, les disputes parfois et les réconciliations, souvent. C’est un éventail de sensations uniques.

En somme, être en couple peut tout à fait être une expérience qui change à jamais la personne, et grave en son cœur des souvenirs intarissables.

Pourquoi se met-on en couple ?

 

Et si on faisait un enfant ?

Le désir de procréer peut être l’une des raisons de se mettre en couple. Mais le couple doit-il se restreindre à cela ?

Suite logique, besoin biologique, désir enfoui depuis l’enfance ? Avoir envie de faire un enfant, de créer la vie est tout à fait naturel. D’autant plus si la relation que l’on partage avec le ou la conjoint(e) est stable. Les hormones travaillent, l’esprit se questionne, et le verdict s’impose : et si on avait un enfant ?

En revanche, se mettre en couple dans l’idée de procréer ne semble jamais une décision judicieuse. Elle risque d’entraîner une grande frustration dans son sillage, et inévitablement, des déceptions. Car avoir un enfant, c’est une étape clé dans une relation, et pour cela, le débat doit s’ouvrir, les deux parties du couple doivent être certaines avant de se lancer. Créer la vie, c’est devoir s’en occuper, la chérir, la protéger ensuite.

Le désir de procréer : plus fort que tout ?

Mais le désir de procréer peut bien se transformer en décision réfléchie, il est possible de trouver des alternatives à la procréation conventionnelle. Pour les couples stériles ou atteint par une maladie génétique qu’ils ne souhaitent pas transmettre à l’enfant, il est tout à fait possible d’entamer une procédure afin de passer par une Procréation Médicalement Assistée (PMA). Si récemment, la PMA a été ouverte aux femmes et couples de femmes en plus des couples hétérosexuels, d’autres solutions étaient possibles en parallèle. C’est le cas de l’Insémination Artificielle par Donneur de sperme (IAD), qui passe notamment par la Fécondation In Vitro (FIV).

Ainsi, dans notre monde qui se meut chaque jour un peu plus, il est tout à fait possible pour une femme célibataire d’avoir un enfant sans être en couple.

Pourquoi se met-on en couple ?

 

Faire un enfant seule : pourquoi ça peut faire peur ?

Mais faire une enfant toute seule ne veut pas dire que la vie sera belle et douce. Il s’agira, comme pour beaucoup de choses, de faire face avec courage et patience aux nouvelles responsabilités qui incombent à une mère. Toutefois, le soutien peut s’établir de la famille ou d’amis, ce qui permettra de l’aide et une certaine stabilité à la mère.

Faire un enfant seule, c’est parfois oublier que l’on est femme aussi, et se perdre dans les couches et les biberons. Demander de l’aide n’est alors pas une preuve de faiblesse, mais un simple besoin éphémère pour un avenir plus serein. Quoiqu’il en soit, il est important de ne jamais reculer malgré les questions, les doutes, et les inquiétudes que peut insuffler la responsabilité d’une vie. Vous êtes forte, vous n’êtes pas seules, et surtout, faîtes-vous confiance. Votre enfant partage votre chair et votre sang, vos valeurs, votre éducation. Ses apprentissages sont les vôtres aussi, et même si parfois vous tâtonnez, vous y parviendrez.

Pourquoi se met-on en couple ?

 

Mais du coup, pourquoi se mettre en couple semble si important ?

Alors, tu fréquentes quelqu’un en ce moment ?, C’est pour quand, le mariage ?, Tu sais, à ton âge, j’avais déjà deux enfants… etc. Ça ? C’est la pression sociale. Le couple, les enfants, et la jolie barrière blanche autour du pavillon. Se mettre en couple est depuis toujours définition de stabilité et d’équilibre. Pour l’entourage, ça signifie que vous êtes heureux, pour la société, que vous êtes dans une situation « normale ». Mais c’est quoi être normal ? Ne vaut-il mieux pas être simplement heureux tel que l’on est, avec ce que l’on a ? Se lancer dans la quête du grand amour parce qu’on en a l’envie, et non pour plaire aux autres, n’est-ce pas une forme de liberté –et non de rébellion ?

Si la peur de la solitude vous étreint parfois, apprenez à la connaître, c’est une jolie amie dont on a tous besoin pour se ressourcer. Si l’idée d’être en couple vous plaît davantage que la personne avec qui vous l’êtes, revoyez vos priorités : les idées ne font pas le bonheur ; mais la bonne personne le peut.

Être en couple ne devrait rien définir sinon les sentiments que vous portez à une personne. Car au final, que vous ayez des enfants ou non, que vous en vouliez ou qu’il en soit hors de question, que vous soyez en couple ou célibataire… L’important, c’est d’être heureux dans votre vie, non ?

To love or not to love… À vous de décider !

Feedback

2 thoughts on “POURQUOI SE MET-ON EN COUPLE ? EST-CE NECESSAIRE D’ÊTRE EN COUPLE À PART POUR PROCRÉER ?

  1. Avatar for Charlotte

    Mélangeur de cuisine doré avec flexible extractible

    Vos informations sont très intéressantes. Merci pour le partage

  2. Avatar for Charlotte

    Mélangeur de cuisine doré avec flexible extractible

    Bel article. Merci pour le partage.

Leave a Reply