Les bienfaits des animaux

On les adore nos petites boules de poils, ils sont une part entière de notre famille.

Mais, avez-vous réellement conscience de leurs bienfaits sur votre santé ?

Sur le plan physique : Avoir un animal renforce notre système immunitaire. En effet, les propriétaires d’un animal de compagnie auraient moins de problèmes de santé que ceux qui n’en ont pas. C’est ce que montrent plusieurs études. On note moins d’hypertension artérielle, moins de cholestérol et moins de troubles cardio-vasculaires. Les enfants qui vivent et grandissent avec un animal de compagnie sont moins sensibles aux infections respiratoires et les otites sont moins nombreuses. Les risques d’allergies et d’asthme sont également réduits, surtout si l’enfant est en contact avec un animal dès son plus jeune âge.

Sur le plan moral : La présence d’un animal en plus d’être sécurisante, et apaisante pour l’enfant, elle augmente sa confiance lui en développant son sens des responsabilités. Votre ami à quatre pattes a aussi un rôle majeur contre la solitude , il diminue l’isolement social et la dépression, qui sont deux facteurs qui augmentent le risque de mortalité. Il favorise une vie sociale, notamment chez les personnes en difficulté sociale, physique, éducative ou thérapeutique.

La zoothérapie qu’est-ce que c’est ? « La zoothérapie (ou thérapie assistée par l’animal[1]) désigne un ensemble de méthodes thérapeutiques non conventionnelles qui utilisent la proximité d’un animal domestique ou de compagnie, auprès d’un humain souffrant de troubles mentaux, physiques ou sociaux pour réduire le stress ou les conséquences d’un traitement médical ou des problèmes post-opératoires. Lorsqu’elle utilise le cheval, il s’agit d’hippothérapie, d’équithérapie ou de thérapie avec le cheval selon l’approche proposée. Elle peut également utiliser d’autres animaux comme le chien (cynothérapie) , le lapin, le chat, le dauphin (delphinothérapie).» cit.Wikipédia

Pour autant, je tiens à rappeler qu’avoir un animal est une lourde responsabilité. Et, même s’ils peuvent vous aider quotidiennement, il faut être sur d’avoir l’énergie nécessaire pour s’en occuper. Un animal peut-être une aide, mais ce n’est absolument pas un remède. N’oublions pas que nos boules de poils ont leur propre sensibilité, et leurs émotions.

De mon côté, je suis Charlotte Vallet, hypnothérapeute sur Paris. Je vous accueille les mardis, jeudis et vendredis dans mon cabinet du 2 bis villa Flore 75016 Paris.

Pour toutes prises de rendez-vous : https://www.doctolib.fr/hypnotherapeute/paris/charlotte-vallet


J’ai aussi un podcast qui s’appelle « Combattantes » que vous pouvez trouver sur Deezer , Sportify, Soundcloud et Apple Podcasts.

Be the first to write a comment.

Leave a Reply