Le polyamour : et si c’était ça, la réelle fidélité de l’âme ?

19 novembre 2021 - 0 commentaires

Qui n’a jamais laissé un bout de soi dans une relation ? Pourtant, il existe des personnes capables d’aimer fort et de façon pure qui parviennent à ne jamais s’oublier. Est-ce qu’un modèle de couple non-exclusif, comme le polyamour, pourrait permettre de se rester fidèle même en évoluant ? Mais qu’est-ce que le polyamour, exactement ? Et comment ça fonctionne ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ? Et qu’en est-il du rapport à soi lorsque les partenaires sont multiples ? Cap sur une nouvelle forme d’amour : le polyamour.

 

Polyamour : qui es-tu exactement ?

Formé à partir de deux radicaux, « poly » en grec, et « amore », en latin, le polyamour peut se traduire par « plusieurs amours ». Il s’agit donc d’entretenir une relation avec plusieurs personnes différentes, dans le consentement de chacun. Chacun des partis de la relation peut alors avoir un ou plusieurs autres partenaires de vie.

Basé sur une transparence absolue, le polyamour est une façon d’envisager les relations de façon peu traditionnelle. Pourtant, les premières apparitions du polyamour remontent au XVIIe siècle, par le philosophe socialiste utopiste Charles Fourier, dans son livre Le Nouveau Monde Amoureux. Il y expose les premières bases théoriques de ce qu’il nommera tendrement « l’amour multiple ».

Il faut cependant attendre les années 1990 pour voir éclore le terme de « polyamour » au sens qu’on lui connaît aujourd’hui.

 

Polyamour : des règles et des contraintes ?

Comme pour toute relation, il y a des « bases » à poser. Parmi elles, notamment, l’importance de la confiance et de l’honnêteté. Les amours multiples sont souvent à l’origine d’un amalgame entre le libertinage et l’infidélité : mais il n’en est rien. Les amours ne se remplacent pas les unes les autres, bien au contraire. Elles se complètent.

Dans une relation polyamoureuse, il n’y a pas de secrets. C’est une notion primordiale afin de veiller au bien-être de chacune des parties concernées. De même, on retrouve une certaine ressemblance avec une relation plus traditionnelle et exclusive : les notions de respect et de confiance sont évidemment inébranlables. Plus encore pour les relations polyamoureuses, puisqu’il s’agit alors du bien-être des partenaires et du bon fonctionnement des relations. Car l’objectif, outre l’échange et la tendresse, c’est aussi de pouvoir s’épanouir !

 

Et la fidélité, dans tout ça ?

Souvent confondu avec le libertinage, le polyamour pose cependant la question de la fidélité. Comment est-ce que cela fonctionne si les partenaires sont multiples ? Eh bien, il s’agit en réalité d’une nouvelle forme de fidélité. Si elle ne s’exprime plus à travers la fidélité sexuelle, elle est cependant présente dans d’autres aspects de la relation.

C’est notamment le cas pour la sincérité dont font preuve chacune des personnes concernées envers les autres partenaires. Cela passe à travers l’attention portée au bien-être de chacun, la communication (toujours), le consentement, le fait de se protéger avec d’autres partenaires… etc. La fidélité a donc diverses formes qui ne s’expriment pas forcément de la même façon dans une relation exclusive et polyamoureuse.

 

Comment vivre le polyamour ?

Si les raisons de se tourner vers le polyamour peuvent être multiples et personnelles, il est surtout du devoir de chacun de se montrer honnête envers soi-même. Et certaines personnes ne sont simplement faites pour les relations exclusives ! Chaque relation étant unique, il est parfois difficile de trouver tout ce dont on a besoin dans une seule relation. Le polyamour permet une certaine diversité et un équilibre grâce aux différentes relations entretenues.

L’idée de quitter le couple exclusif peut parfois être effrayante. Pourtant, le polyamour, bien qu’il porte lui aussi quelques bases importantes, semble tout de même être un pas de plus vers une forme de liberté. Car la liberté individuelle est souvent renforcée par le groupe.

La jalousie et le sentiment de possessivité disparaissent. Ils s’estompent au profit d’une réjouissance pour le bonheur de l’autre, même si l’on n’en est pas responsable. Les partenaires sont multiples, et les joies aussi. Cela demande évidemment un travail sur soi important, et surtout, de dépasser ce que le couple exclusif admet aisément (jalousie, possessivité, comparaison…etc.). Dans le polyamour, il s’agit surtout de multiplier les plaisirs de la vie avec des partenaires différents et uniques !

 

Le polyamour, ou écouter ses désirs et son cœur

Alors qu’en est-il dans le rapport à soi ? Lao Tse expliquait que « les femmes recherchent d’abord la fidélité, et en second la diversité. Les hommes recherchent d’abord la diversité, et en second la fidélité. » (Chine, environ 600 avant notre ère). Aujourd’hui, les femmes se sont majoritairement émancipées du modèle de couple exclusif. S’il a jadis été la seule fin importante et reconnue par la société patriarcale, ce modèle commence à s’estomper au profit du bonheur quelle que soit sa source. Désormais, les relations peuvent être exclusives, polyamoureuses, éphémères ou durer dans le temps. Tout existe, puisque chaque humain est unique !

Dans le rapport à soi, le polyamour a une importance notable. En effet, dans une relation exclusive, un certain confort est mis en avant (l’autre est un soutien, un compagnon de route, un objet de désir…), mais dans les relations polyamoureuses, ce que représente le partenaire est multiplié. Attention toutefois, chaque relation est différente : avec un partenaire, il y aura plus d’écoute et d’échange, un autre apportera de l’humour et du dynamisme, un autre encore pourra être la source importante de désirs… chaque lien entretenu est différent des autres. Les passions partagées sont plus nombreuses également, et d’une certaine façon, chacun se nourrit et grandit avec différentes relations.

Il y a donc, dans le polyamour, une certaine recherche d’harmonie qui est présente, un besoin de nourrir son « moi » intérieur de diverses façons. Parce qu’après tout, n’apprend-on pas toujours des autres ? Le polyamour peut donc s’apparenter à un chemin intéressant concernant la fidélité à soi-même. Et pour cause, en multipliant les échanges, il n’y a plus une seule source d’apprentissage, d’échange et de plaisir, mais plusieurs. Et à l’origine de toute évolution personnelle, il y a des expériences. Les multiplier peut permettre, ainsi, de mieux trouver son propre soi, et tendre vers l’épanouissement, qui se multiplie également. Il n’y a plus une seule source de bonheur, mais de nombreuses. Et un cercle vertueux s’entame alors.

 

Pour résumer, il y a donc dans les relations polyamoureuses des notions similaires au couple exclusif, et d’autres, nouvelles et adaptables selon les besoins de chacun, qui s’appliquent. Si le couple exclusif contraint parfois à des concessions et des compromis, le couple polyamoureux porte également ses contraintes, bien qu’elles renvoient directement à un travail sur soi.

La relation polyamoureuse permet de nombreux avantages, comme le sentiment de liberté, la notion de séduction et le fait de savoir qu’il est possible de séduire, ou encore des échanges enrichissants car multiples. Dans le rapport à soi, cela peut permettre d’être plus apte à évoluer, à grandir, et surtout, à apprendre des autres pour toujours mieux se connaître soi-même.

Et comme dans toute relation, il est important de prendre soin de soi et de s’aimer soi-même avant de pouvoir aimer autrui. Je suis Charlotte Vallet, hypnothérapeute et experte en neurosciences à Paris. Je propose également des soins thérapeutiques du corps comme le drainage lymphatique et le drainage du visage. Si vous souhaitez un rendez-vous, vous pouvez vous rendre sur Doctolib. De même, il est possible d’en apprendre davantage sur moi en écoutant le podcast dans lequel j’ai été interviewée ou en écoutant mon podcast Combattantes.

Que vous soyez donc adepte ou non des relations polyamoureuses, la fidélité de l’âme passe toujours par le temps que vous vous accordez. Je propose d’ailleurs des retraites bien-être qui permettent de se reconnecter à son moi profond et de prendre le temps de se découvrir en profondeur. N’hésitez pas à vous rendre sur la page ci-contre : https://www.charlottevallet.fr/produit/reconnexion-puissante-en-pleine-nature/. Pour une reconnexion à soi puissante et holistique dans un cadre calme et paisible.

Revenir au Blog

Partager :

Laisser un commentaire

Autres articles